Virimi Vakatawa Gael Fickou Maxime Machenaud Jean-Marc Doussain
Virimi Vakatawa, Gael Fickou, Maxime Machenaud et Jean-Marc Doussain | AFP

France - Australie : charnière Machenaud-Doussain, Vahaamahina et Baille titulaires

Publié le , modifié le

Guy Novès a dévoilé la composition du XV de départ de l'équipe de France pour affronter l'Australie en test-match samedi soir. Après la blessure de François Trinh-Duc, Jean-Marc Doussain occupera le poste de demi d'ouverture, associé à Maxime Machenaud. Les ailes auront des airs de Pacifique avec les deux joueurs d'origine fidjienne, Vakatawa et Nakaitaci.

Cinq ! Après le succès face aux Samoa, Guy Novès a remplacé un tiers de son XV de départ en vue de la rencontre contre l'Australie, samedi. Des choix dus pour trois d'entre eux aux blessures. Celle de Jefferson Poirot (épaule) offre au Toulousain Cyril Baille sa première titularisation. Même chose pour Charles Ollivon en troisième-ligne. Le Toulonnais profite lui du malheur de Loann Goujon, touché à la crête illiaque. Pour pallier le forfait de François Trinh-Duc, Guy Novès a décidé d'appeler Camille Lopez en début de semaine. Mais c'est bien Jean-Marc Doussain qui sera aligné en demi d'ouverture. Sans surprise, le Toulousain sera associé à Maxime Machenaud pour former la charnière française. Lopez et Baptiste Serin prendront place sur le banc. Il reste donc deux changements pleinement voulus par le sélectionneur des Bleus : la titularisation de l'ailier clermontois Noa Nakaitaci à la place de Yohann Huget, et celle de Sebastien Vahaamahina en deuxième ligne, en remplacement de Julien Le Devedec. 

Au-delà des modifications de joueurs, Guy Novès a rappelé son credo après la belle performance collective et de jeu contre les Samoans. "Jouer debout, donner de l'envergure au jeu", ce qui s'est vu samedi dernier, mais qui devra être démontré samedi soir au Stade de France face à une opposition bien plus relevée. Et surtout, il avertit tout le monde: "Les joueurs comprennent que pour jouer à haut niveau, il ne faut pas reculer. C'est en connaissant l'échec qu'on progresse. On a l'obligation d'affronter les Australiens en utilisant nos armes. Si on ne joue pas, on ne pourra pas évoluer dans le système. Ceux qui refuseront cela ne resteront pas avec nous."

► Cyril Baille sur le grill

Sélectionné pour la première fois en équipe de France la semaine dernière, entré en cours de jeu, Cyril Baille va connaître son baptême du feu comme titulaire en Bleu. A 23 ans, le pilier toulousain « n'a rien à perdre », selon Guy Novès, le sélectionneur. « La dynamique de Cyril, sa volonté, sa jeunesse, son insouciance », lui ont valu d'être préféré à Xavier Chiocci, qui a néanmoins rendu le staff « indécis » étant donné son expérience internationale. Mais attention, Baille est clairement placé en première ligne pour ce défi face aux Australiens : « On va voir s'il a décidé une bonne fois pour toute qu'il s'installe équipe de France, ou s'il se contente de passages. C'est une véritable interrogation. C'est lui qui va y répondre. S'il veut rester avec nous, il va falloir qu'il se montre à la hauteur. »

► Sébastien Vahaamahina testé

A 25 ans, Sébastien Vahaamahina va honorer sa 20e sélection en équipe de France en tant que titulaire. Aux côtés de Yoann Maestri, mais aux dépens de Julien Le Devedec. « C'est une façon de faire vivre le groupe », explique Novès. « Julien a fait un très bon match. Nous voulons densifier le pack de manière spécifique, et nous voulons lui donner sa chance en débutant le match», ajoue-t-il au sujet du deuxième ligne clermontois. On veut voir si on peut s'appuyer sur lui. »

► Jean-Marc Doussain récompensé

Présent depuis le premier jour du stage préparatoire à cette tournée, Jean-Marc Doussain, entré en jeu avantageusement contre les Samoa en remplacement de François Trinh-Duc, est titularisé. «Il occupe son rôle avec assiduité, volonté, et il a réalisé une rentrée cohérente dans ce le match samedi dernier », glisse Guy Novès. « Il nous semblait cohérent de lui maintenir notre confiance, tout en préparant Camille Lopez qui revient et découvre le projet de jeu. »

► Virimi Vakatawa et Noa Nakaitaci, les ailes du Pacifique

Depuis sa première apparition lors du Tournoi des 6 Nations 2016, Virimi Vakatawa réalise souvent des prestations positives. Auteur d'un triplé contre les Samoa, il a donc été logiquement reconduit à l'aile, tandis que son cousin éloigné des Fidji, Noa Nakaitaci, revient dans le collectif bleu pour prendre l'autre aile. A 26 ans, ce sera sa neuvième sélection, et il rêve bien évidemment de suivre le chemin de Vakatawa, lui qui a déjà inscrit deux essais sous le maillot bleu. « Ce sont des joueur de duels, qui ont des appuis, qui font les différences », souligne Guy Novès. Leur défense, un point faible ? « Leur défense sera tributaire de la qualité de l'adversaire, et comme tous les joueurs, ils doivent progresser dans certains domaines. » Yoann Maestri voit dans ces joueurs « leurs aptitudes pour jouer debout », mais aussi « leur rudesse » et leur « jeu d'évitement ».

La composition du XV de France

Spedding - Nakaitaci, Fofana, Lamerat, Vakatawa - Doussain, Machenaud - Gourdon, Picamoles, Ollivon - Maestri, Vahaamahina - Atonio, Guirado, Baille. Remplaçants: Chat, Chiocci, Slimani, Le Devedec, Chouly, Serin, Lopez, Fickou.

Thierry Tazé-Bernard @thierrytaze