Le succès historique de l'Irlande sur les All Blacks
Le succès historique de l'Irlande sur les All Blacks | AFP

Exploit de l'Irlande face aux All Blacks

Publié le , modifié le

Le XV d'Irlande s'est imposé face à la Nouvelle-zélande 40-29 à Chicago, mettant un terme à l'incroyable série de 18 victoires d'affilée des champions du monde. Surtout, les Irlandais n'avaient plus connu la victoire en test-matches face aux All Blacks depuis 28 rencontres, soit 111 ans d'attente ! Lors de cette mémorable rencontre, le XV du Trèfle a inscrit pas moins de cinq essais signés Murphy, Stander, Murray, Zebo et Henshaw.

Signe que ce match allait marquer les esprits, avant-même la rencontre, les Irlandais ont répondu au Haka néo-zélandais en rendant un bel hommage à Anthony Foley, en formant un huit sur le terrain synthétique du Soldier Filed de Chicago.

Cette fois, les 62 000 supporters américains n'ont pas assisté à l'habituel match de l'équipe locale de football américain des Bears, mais à une superbe confrontation de rugby. Décontenancés rapidement par le carton jaune de Moody dès la 8e minute, les champions du monde en titre ont pris le match par le mauvais bout. Les Verts en ont profité pour porter une avance de 12 points, et les All Blacks n'ont cessé de courir après le score, en vain. Plus maladroits que d'accoutumée, avec notamment trois balles perdues en touche, les coéquipiers de Kieran Read ont regagné les vestiaires en étant menés 25-8.

En deuxième période, tout le monde a cru au retournement de situation lorsque les Blacks ont repris le jeu à leur compte en marquant trois essais en 11 minutes. Revenue à 33-29, la Nouvelle-zélande pensait sans doute avoir fait le plus dur, mais c'était compter sans la réaction d'orgueil des Irlandais, et l'essai de Robbie Henshaw à quatre minutes de la fin qui mettait non seulement un terme à l'incroyable série de 18 victoires d'affilée des double champions du monde, mais également à 111 ans de défaites face aux All Blacks. Ces derniers prennent déjà rendez-vous avec les Irlandais qu'ils retrouveront dans deux semaines à Dublin, lors d'un match qui devrait être palpitant.

Les Néo-zélandais n'avaient plus perdu depuis le 8 août 2015, lors d'une rencontre sans enjeu du Rugby Championship, face à l'Australie (27-19). Malgré les quatre essais de Moala (4e), Perenara (52e), B. Smith (56e) et Barrett (64), l'équipe de Steve Hansen a trouvé plus forte qu'elle, même s'il faut rappeler que son pack a été profondément remanié après une série de blessures et de forfaits, à l'instar de Sam Whitelock ou de Brodie Retallick. Avec un tel exploit, les Irlandais ne pouvaient pas mieux espérer pour rendre hommage à Anthony Foley, l'entraîneur du Munster décédé trois semaines auparavant.

Romain Bonte

Test match