Novès conf XV de France 112015
Guy Novès le sélectionneur du XV de France | FRANCK FIFE / AFP

Accord LNR-FFR pour donner plus de temps aux joueurs de l'équipe de France

Publié le , modifié le

Un accord a été conclu entre la Fédération française (FFR) et la Ligue nationale (LNR) pour mettre davantage les internationaux à disposition de l'équipe de France. Ainsi, chaque saison, une liste de 30 joueurs sera publiée, impliquant davantage de concertation entre le staff tricolore et les clubs autour d'eux et une obligation de 8 semaines de repos consécutives l'été. Par ailleurs, en novembre, les joueurs seront à disposition du XV de France 15 jours avant le premier test, comme lors du Tournoi des 6 Nations où ils seront à Marcoussis 8 semaines.

Les joueurs de l'équipe de France ne seront pas encore au niveau des nations anglo-saxones. Mais ce sera toujours mieux que cette année, où Guy Novès avait eu accès à ses joueurs lors de deux lundis avant de les faire travailler pour préparer le premier match contre l'Italie que durant quatre jours. Pour défier l'Angleterre lors du Tournoi des 6 Nations 2017, pour le premier match, le staff tricolore bénéficiera cette fois de 15 jours de préparation, et conservera les joueurs durant 8 semaines. C'est l'une des conséquences de l'accord conclu entre la Fédération française et la Ligue nationale, qui doit encore être soumis aux assemblées générales de chaque instance début juillet.

8 semaines consécutives de repos à l'intersaison

A partir de la saison prochaine, l'encadrement de l'équipe de France devra publier une liste "élite" et une liste "développement", constituée chacune de 30 joueurs, pour recenser les joueurs qui seront "privilégiés". Pour eux, un suivi "concerté (...) sera instauré entre l'encadrement du XV de France et des clubs de Top 14", à travers la mise en place d'un contrat d'objectif partagé", indique le communiqué conjoint. Pour eux, la période sans le moindre match, qu'il soit amical ou officiel, durera 8 semaines consécutives. Jusque-là, les clubs pouvaient choisir et fragmenter les repos des internationaux en début de saison. Ce ne sera plus possible. C'est là l'énorme avancée de cet accord, pour offrir aux internationaux un vrai temps de repos.

Par ailleurs, la période des tests-matches de l'automne, au mois de novembre, sera précédée d'une mise à disposition des joueurs du XV de France 15 jours avant le premier match. Idem pour la période du Tournoi des 6 Nations, assortie d'une mise à disposition de 8 semaines consécutives. Lors des deux week-ends entre les matches du Tournoi, c'est le sélectionneur qui décidera du retour dans les clubs pour les joueurs pris dans cette liste "Elite".

Plus de podium dans le Tournoi depuis 2011

Cette nouvelle convention liant la FFR, qui gère l'équipe de France, et la LNR, qui représente les clubs professionnels, s'appliquera dès la saison prochaine, et durera jusqu'à la prochaine Coupe du monde, en 2019, avec des dispositions spécifiques pour cette période. "En concluant cet accord, la FFR et la LNR permettent au XV de France de disposer d’un nouveau socle de travail, ambitieux et stabilisé jusqu’à la prochaine Coupe du Monde", indique le communiqué.

On est encore loin des contrats fédéraux des nations de l'hémisphère Sud ou des Gallois, qui leur permettent de disposer des joueurs quand bon leur semble. Mais c'est un pas de plus en faveur de l'équipe de France, qui n'est plus montée sur le podium du Tournoi des 6 Nations depuis 2011, année de sa finale en Coupe du monde. La France pointe désormais au 8e rang des nations mondiales, juste devant l'Ecosse et les Fidji.

Thierry Tazé-Bernard @thierrytaze