Super 15: une franchise argentine ?

Publié le , modifié le

La Nouvelle-Zélande souhaite la création d'une franchise composée de joueurs des îles du Pacifique (Fidji, Samoa, Tonga) basée à Auckland, dans le cadre de l'élargissement du Super 15 envisagé en 2016 qui ne concernerait pas l'Argentine. Selon le New Zealand Herald, les entraîneurs des franchises néo-zélandaises (Auckland Blues, Canterbury Crusaders, Waikato Chiefs, Otago Highlanders, Wellington Hurricanes) seraient favorables à un passage à 18 équipes comprenant cette nouvelle franchise du Pacifique, une 6e franchise sud-africaine (Southern Kings ou Golden Lions) et une franchise japonaise.

Bien qu'envisagée de longue date par l'International Rugby Board (IRB),  aucune franchise ne serait créée en Argentine selon ce projet néo-zélandais,  alors que les Pumas ont intégré en 2012 le Four Nations aux côtés des All  Blacks, de l'Afrique du Sud et de l'Australie. Les joueurs argentins seraient en revanche autorisés à intégrer les franchises de ce Super 18. La création d'une franchise en Argentine avait reçu en septembre le soutien  de Graham Henry, l'ex-entraîneur des All Blacks champion du monde en 2011  devenu consultant pour les Pumas.

Quel élargissement ?

Les trois nations du Pacifique (Fidji, Samoa, Tonga), faute de moyens, peinent à exister sur la scène internationale face aux grandes nations des deux  hémisphères malgré des succès réguliers (Tonga face à la France au  Mondial-2011, Samoa au pays de Galles en 2012). La majorité de ces  internationaux évoluent actuellement dans des clubs ou franchises européens.  Une forte communauté polynésienne est implantée à Auckland. L'élargissement à 18 équipes du Super 15, le championnat des provinces des grandes nations de l'hémisphère Sud, pourrait intervenir en 2016 alors que les  droits pour la diffusion du Super 15 arrivent à échéance en 2015.

AFP