Galthié Laporte
Fabien Galthié, sélectionneur du XV de France, et Bernard Laporte, président de la FFR | AFP

XV de France : la LNR valide la mise à disposition de 42 joueurs pendant le Tournoi

Publié le , modifié le

La Ligue nationale de rugby (LNR) a validé mardi la mise à disposition du XV de France de 42 joueurs, contre 31 auparavant, pour le prochain Tournoi des six nations, une demande du nouveau sélectionneur Fabien Galthié afin d'avoir un groupe plus compétitif.

Fabien Galthié doit avoir le sourire. Ce lundi, la Ligue nationale de rugby (LNR) a validé l'accord avec la Fédération française pour mettre à disposition du XV de France de 42 joueurs en vue du prochain Tournoi des Six Nations. "Le rugby français se structure pour que le XV de France Masculin redevienne une des meilleures nations du rugby mondial", commente ainsi Bernard Laporte, président de la FFR. L'accord provisoire trouvé avec la Fédération une semaine seulement avant la divulgation de cette liste des 42 prévoit un intéressement des clubs à la performance des Bleus dans le Tournoi, proportionnel à leur hypothétique place sur le podium.

Ce dispositif prévoit qu’une part des revenus variables perçus par la FFR en cas de 1ère, 2ème ou 3ème place dans le Tournoi des Six Nations 2020 sera versée à la LNR. Cette contribution au secteur professionnel pourra aller jusqu’à 1,25 million d’euros en cas de 1ère place et 1,85 million d’euros en cas de Grand chelem. Une solution sans garantie, proposée par le président de la FFR Bernard Laporte, que les clubs ont finalement acceptée après près deux mois de négociations.

Les clubs, qui perdent leurs meilleurs joueurs pendant deux mois alors que le Top 14 se poursuit, ont donc fait un effort de plus envers Galthié afin que ce dernier puisse débuter son mandat dans les meilleures conditions possibles. L'accord ne vaut cependant que pour le Tournoi et devra donc être remis à plat pour la suite. En contrepartie, le nouveau sélectionneur s'engage à remettre aux clubs 14 joueurs non retenus chaque fin de semaine pendant le Tournoi, le jeudi après-midi après l'entraînement.

à voir aussi Tournoi des 6 Nations: Une liste de 42 joueurs dévoilée le 8 janvier par le XV de France Tournoi des 6 Nations: Une liste de 42 joueurs dévoilée le 8 janvier par le XV de France

Sous l'égide de leur syndicat Provale et afin de compenser le manque à gagner pour les clubs, les joueurs ont également fait un effort en fractionnant leurs congés sur les deux semaines de repos du Tournoi en février. Galthié veut disposer d'un groupe plus large, à l'image des nations anglo-saxonnes, afin d'améliorer les entraînements et d'avoir un plus grand choix pour sa sélection: selon lui, 30 % des joueurs débutent chaque semaine de préparation blessés ou en méforme.

2023 en ligne de mire

"Cet accord marque le soutien total des clubs au projet de l’équipe de France tel qu’il est porté par Fabien Galthié. Il constitue une étape importante dans le cercle vertueux de collaboration entre le XV de France et les clubs qui doit mener le rugby français jusqu’à la Coupe du monde 2023", a réagi le président de la LNR Paul Goze. "Sa clef de voûte, un intéressement aux résultats du XV de France, s’inscrit parfaitement dans notre vision d’un modèle solidaire au service du rugby français et de ses équipes nationales", a déclaré Bernard Laporte, président de la FFR. 

Les deux parties sont encore en négociations pour améliorer cet accord et avancer en vue de la Coupe du monde 2023 en France. D'ici là, Le XV de France entamera sa nouvelle ère, avec Fabien Galthié à sa tête, avec le Tournoi. Les Bleus débuteront par un choc contre l'Angleterre, vice-championne du monde, le 2 février au Stade de France.

Avec AFP.

France tv sport francetvsport