XV de France : Des néophytes, des figures majeures écartées et Charles Ollivon capitaine, Fabien Galthié dévoile ses 42 joueurs pour le Tournoi

Publié le , modifié le

Auteur·e : Mathieu Aellen
Fabien Galthié

Le nouveau sélectionneur du XV de France Fabien Galthié a dévoilé ce mercredi depuis Marcoussis la liste des 42 joueurs appelés pour préparer le prochain Tournoi des 6 Nations. Comme attendu, Galthié a fait appel à plusieurs néophytes et a laissé quelques figures historiques sur le carreau, signe du début d’un cycle nouveau chez les Bleus. Charles Ollivon a lui été nommé capitaine pour le Tournoi.

Vent de fraîcheur, trentenaires recalés, surprises et Charles Ollivon nommé capitaine pour le Tournoi : voilà ce qu’il faudra retenir de la première page de l’ère Galthié, qui s’est écrite ce mercredi du côté de Marcoussis. Le nouveau sélectionneur du XV de France a annoncé la liste des 42 joueurs appelés pour préparer le prochain Tournoi des 6 Nations, qui débutera pour la France le 2 février prochain par un Crunch attendu face à l’Angleterre. Une liste marquée par la présence de 19 néophytes et l'absence de plusieurs cadres de la dernière décennie (Huget, Slimani, Médard ou Lauret). Charles Ollivon a lui été nommé capitaine des Bleus pour le Tournoi.

24 ans de moyenne d’âge

Si Jacques Brunel avait déjà fait le choix d’emmener un groupe relativement jeune pour disputer le Mondial japonais (26 ans en moyenne), Fabien Galthié a joué un peu plus la carte de la fraîcheur et de la nouveauté. avec un groupe de 42 dont la moyenne d’âge atteint tout juste les 24 ans et les 10 sélections de moyenne.

Un vent de fraîcheur évidemment incarné par la génération des champions du monde U20 en 2018 et 2019. Demba Bamba, Romain Ntamack et Pierre-Louis Barassi avaient déjà ouvert la porte en s’envolant pour le Japon, les deux premiers (Barassi, blessé, est absent de cette liste des 42) sont désormais rejoints par le pilier Jean-Baptiste Gros, le deuxième ligne Killian Geraci, le troisième ligne Cameron Woki, l'ouvreur Louis Carbonel et le centre Arthur Vincent, agrandissant un peu plus le contingent de la jeune génération dorée Bleue.

Fabien Galthié a assuré ne pas faire dans le jeunisme et s'appuyer seulement sur les forces en présence, et ne s'est ainsi pas privé de convoquer 19 bizuths pour préparer ce Tournoi des 6 Nations. Aux champions du monde U20 s'ajoutent le pilier Mohamed Haouas, le talonneur Anthony Etrillard, les deuxièmes lignes Cyril Cazeaux et Boris Palu, les troisièmes lignes Selevasio Tolofua, Dylan Cretin et Alexandre Fischer, le demi de mêlée Maxime Lucu, le centre Julien Hériteau, les ailiers Gervais Cordin, Lester Etien, Gabriel Ngandebe et les arrières Kylan Hamdaoui et Anthony Bouthier. Tous découvriront le Centre National de Rugby le 19 janvier prochain, avant un potentiel baptême du feu face au rival anglais.

Trentenaires écartés

Une liste qui donne un premier aperçu de la ligne directrice voulue par Fabien Galthié et le manager général Raphaël Ibanez. "On se rend compte qu'on est pas très haut (en expérience). Il y a une évolution de ce groupe, de cette équipe de France. Mais c'est vrai que cette équipe est plutôt jeune et plutôt inexpérimentée sur le plan international", a confié le sélectionneur au moment de justifier ses choix. Jeune et inexpérimentée, et une vision sur le long terme qui a mis sur la touche une partie des trentenaires qui représentaient le noyau fort de ces dernières années.

Exit évidemment Louis Picamoles, Guilhem Guirado et Wesley Fofana, tous trois néo-retraités, mais également Maxime Médard, Yoann Huget, Wenceslas Lauret, Rabah Slimani, Maxime Machenaud ou encore Camille Lopez, qui ne font donc pour l'instant pas partie des plans du nouveau staff des Bleus. Bernard Le Roux, seul trentenaire de la liste, fera office d'ancien alors qu'à peine 50% des joueurs présents à la Coupe du Monde (16 sur 31) ont été reconduits.

Ollivon capitaine

Preuve de cette nouvelle page qui s'écrit, c'est un joueur qui ne culmine qu'à 11 sélections seulement qui portera le brassard de capitaine lors du Tournoi. Titulaire indiscutable lors de la Coupe du Monde et amené à être l'un des hommes forts des Bleus ces prochaines années, Charles Ollivon (26 ans) succède donc à Guilhem Guirado, pour ce qui constitue l'un des premiers gros choix forts de l'ère Galthié. "C'est un honneur d'être capitaine de l'équipe de France", a déclaré le joueur de Toulon dans une vidéo enregistrée et diffusée au Centre national de rugby (CNR). "C'est un moment un peu particulier, assez fort, qui fait prendre un peu de hauteur. C'est beaucoup de bonheur, que du bonus dans tous les cas. (...) Il me tarde de commencer l'aventure."

à voir aussi XV de France : des blessures au brassard, Charles Ollivon revient de loin XV de France : des blessures au brassard, Charles Ollivon revient de loin