Tournoi des Six Nations : Le XV de France dans une bulle limitée à 31 joueurs pendant huit semaines

Publié le , modifié le

Auteur·e : Charlotte Diry
XV de France
Le XV de France lors de son match des VI Nations 2020 contre l'Ecosse, au Murrayfield Stadium d'Edimbourg, le 8 mars dernier. | Anne-Christine POUJOULAT / AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Alors que la crise sanitaire s'intensifie en France mais aussi à l'étranger, le XV de France continue son stage de préparation à Nice, en vue du Tournoi des Six Nations. La bulle sanitaire dans laquelle sont les joueurs devrait être renforcée. Alors qu'ils devaient être 42 joueurs, les Tricolores pourraient finalement passer à 31 durant huit semaines afin de limiter les entrées et sorties de cette bulle.

Face à la situation sanitaire actuelle, les mesures se durcissent autour de l'équipe de France afin de limiter les risques de contamination. La bulle sanitaire ainsi que les restrictions autour du groupe devraient être renforcées. Un accord "de principe" entre la Fédération Française de Rugby et la Ligue Nationale de Rugby a été annoncé en ce début de soirée. "Tout le monde s'accorde à dire qu'il y a quelque chose qui dépasse le cadre du rugby, c'est la situation sanitaire. Donc des mesures qui vont dans le sens d'une plus grande sécurité et d'un protocole encore plus sûr ont trouvé une écoute bienveillante. Il y a un accord de principe, il y a quelques détails à régler pour transformer ça en un nouvel avenant", a confié Serge Simon, vice-président de la FFR à l'AFP.

Le groupe des Bleus pourrait donc se limiter à 31 joueurs durant l'intégralité de la compétition, soit huit semaines. L'objectif, éviter les allers-retours au sein de la bulle du XV de France. "Cette pression de la pandémie s'accentue et ne va pas dans le sens de la performance. L'idée, c'est de voir comment on peut essayer de soulager. Passer de 42 à 31 joueurs permet de diminuer de 25% la population concernée et donc autant le nombre de cas de contamination potentiels en moins", a ajouté Serge Simon.

Seule entorse à cette bulle, la blessure d'un joueur qui pourra être remplacé par un autre tout en respectant le protocole actuel, à savoir un test à son arrivée et une mise à l'isolement en attendant les résultats. "C'est un groupe de 31 joueurs qui pourra être modifié par les blessures. Ce n'est pas un groupe fermé. C'est une sélection, il peut y avoir des aménagements", a précisé Simon.

à voir aussi Tournoi des Six Nations - XV de France : Cros, Rattez, Tolofua, Taofifenua et Couilloud libérés pour rejoindre leur club Tournoi des Six Nations - XV de France : Cros, Rattez, Tolofua, Taofifenua et Couilloud libérés pour rejoindre leur club

Comme prévu, huit joueurs sélectionnables ont été mis à disposition de leur club pour la prochaine journée de Top 14. Parmi eux, les Toulousains François Cros et Selevasio TolofuaKillian Geraci et Baptiste Couilloud joueurs du LOU, les Racingmen Hassane Kolingar et Donovan Taofifenua, mais aussi Julien Delbouis (Stade Français) ainsi que Vincent Rattez (Montpellier). Mais seul trois d'entre eux devraient retrouver les Bleus à Nice à l'issue de la 15e journée de championnat. Ils devront tout de même passer les tests médicaux nécessaires. 

"La situation dans les clubs n'est pas stabilisée, il y a des foyers de contamination qui sont encore présents et, à chaque fois, des joueurs sont concernés, même indirectement. Tout ça a fait prendre conscience que les allers-retours avec les clubs sont générateurs d'une très grande anxiété, malgré un protocole strict qui fonctionne bien", a expliqué l'ancien pilier, également 'Covid manager' du XV de France. Selon une autre source institutionnelle, une nouvelle réunion va avoir lieu vendredi ou samedi, pour régler le dossier. Notamment la question des deux semaines sans match dans le Tournoi. Le deux parties attendent une résolution samedi soir.

Avec AFP