Tournoi des Six Nations : le pays de Galles dévoile sa liste avec Rhys Webb

Publié le

Auteur·e : AFP
Wayne Pivac, nouveau sélectionneur du XV du Poireau
Wayne Pivac, nouveau sélectionneur du XV du Poireau | AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Le pays de Galles a dévoilé sa sélection pour la premier match du Tournoi des Six Nations, début février. Elle inclut le Toulonnais Rhys Webb, qui a bénéficié d'une exemption alors qu'il évolue à l'étranger, et cinq nouveaux venus, dont la pépite Louis Rees-Zammit.

Le demi de mêlée de Toulon Rhys Webb et la pépite Louis Rees-Zammit figurent dans les 38 joueurs convoqués mercredi par le pays de Galles pour défendre son Grand Chelem dans le Tournoi des six nations, aux côtés de cinq novices. Le capitaine reste le deuxième ligne Alun Wyn Jones, 34 ans. Alors qu'il ne jouait plus pour la sélection depuis son départ en France en 2018, conformément aux règles de la fédération galloise, Webb a obtenu une dérogation pour retrouver le XV du Poireau avant même son retour programmé aux Ospreys à l'été.

Une exemption pour Webb

Une situation qui a mis Webb (31 ans, 33 sélections) en porte-à-faux avec Toulon, qui comptait sur lui pour pallier l'absence pendant le Tournoi du demi de mêlée Baptiste Serin, convoqué avec l'équipe de France. Confronté à de nombreuses blessures, le nouveau sélectionneur Wayne Pivac a convoqué cinq novices, dont le centre Nick Tompkins (24 ans) mais surtout l'ailier prodige Louis Rees-Zammit (18 ans), très en vue avec Gloucester depuis le début de la saison.

Rees-Zammit très attendu

Considéré comme l'un des joueurs les plus prometteurs du monde du rugby, Rees-Zammit était devenu fin décembre le plus jeune joueur de l'histoire à marquer trois essais dans un match du championnat anglais, contre Northampton. Au total, le joueur qui vient de signer avec Gloucester un contrat à long terme mais à la durée confidentielle a inscrit 9 essais en 10 matches. Champion du monde des moins de 20 ans avec l'Angleterre en 2016, Tompkins est sélectionnable avec le XV du Poireau grâce à une grand-mère galloise. Il offre une option supplémentaire à Pivac pour remplacer Jonathan Davies, indisponible pour tout le Tournoi, alors qu'Owen Watkins, bien que figurant dans les 38, lutte encore avec une blessure à un genou.

Déjà préparer la Coupe du monde

Les autres nouveaux sont le pilier WillGriff John (27 ans), le deuxième ligne Will Rowlands (28 ans) et l'arrière Johnny McNicholl (29 ans). "C'est vrai que nous avons quelques blessés mais on y voit une opportunité offerte aux nouveaux joueurs de nous impressionner, pas seulement dans l'optique du Tournoi, mais aussi de (la prochaine Coupe du monde) en 2023", a commenté Wayne Pivac, qui a succédé au légendaire Warren Gatland après la Coupe du monde 2019 au Japon, terminée à la quatrième place. "Le Tournoi des six nations est très excitant pour moi. C'est quelque chose que je regardais de loin en grandissant et il y a une telle histoire qui y est rattachée, je suis très impatient de démarrer la campagne", a ajouté le Néo-Zélandais.

La liste des 38 Gallois

Avants: Rhys Carre (Saracens/ENG), Rob Evans (Scarlets), Wyn Jones (Scarlets), Elliot Dee (Dragons), Ryan Elias (Scarlets), Ken Owens (Scarlets), Leon Brown (Dragons), WillGriff John (Sale/ENG), Dillon Lewis (Cardiff), Jake Ball (Scarlets), Adam Beard (Ospreys), Seb Davies (Cardiff), Alun Wyn Jones (Ospreys, cap), Will Rowlands (Wasps/ENG), Cory Hill (Dragons), Aaron Shingler (Scarlets), Aaron Wainwright (Dragons), Taulupe Faletau (Bath/ENG), Ross Moriarty (Dragons), Josh Navidi (Cardiff), Justin Tipuric (Ospreys)

Arrières: Gareth Davies (Scarlets), Rhys Webb (Toulon/FRA), Tomos Williams (Cardiff), Dan Biggar (Northampton/ENG), Owen Williams (Gloucester/ENG), Jarrod Evans (Cardiff), Hadleigh Parkes (Scarlets), Nick Tompkins (Saracens/ENG), Owen Watkin (Ospreys), George North (Ospreys), Josh Adams (Cardiff), Owen Lane (Cardiff), Johnny McNicholl (Scarlets), Louis Rees-Zammit (Gloucester/ENG), Jonah Holmes (Leicester/ENG), Leigh Halfpenny (Scarlets), Liam Williams (Saracens/ENG)

AFP