Tournoi des Six Nations - Fabien Galthié : "Les Gallois ont boxé 11 rounds, ils nous ont laissé le 12e"

Publié le , modifié le

Auteur·e : Thierry Tazé-Bernard
Fabien Galthié
Fabien Galthié (ici en décembre 2019) a salué la fin de match de ses joueurs. | GAIZKA IROZ / AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Soulagé et "rempli de bonheur", Fabien Galthié, le sélectionneur de l'équipe de France, était plus qu'heureux après la victoire arrachée par son équipe face au pays de Galles (32-30), lors du Tournoi des Six Nations, samedi 20 mars. Un succès qui entretient les rêves de victoire finale pour les Bleus.

Quel est votre sentiment à chaud après cette victoire ?
Fabien Galthié :
"Un sentiment à chaud... Bonheur sans limite. La joie. Rempli de bonheur, une piscine de bonheur."

Avez-vous été surpris par le caractère de votre équipe ?
FG :
"Je ne sais pas si le caractère se mesure. Peut-être qu’il se mesure par le résultat, par ce que vous avez vu. Je ne veux pas exagérer, mais je ne crois pas être surpris par les hommes. Ils apprennent à puiser très très loin, tout ce qu’ils ont en eux, ce qu’ils ont mis sur le terrain.

à voir aussi Tournoi des Six Nations : fin de match apoplectique, capacité de réaction et défense friable... ce qu'on a aimé et moins aimé dans ce France-Galles Tournoi des Six Nations : fin de match apoplectique, capacité de réaction et défense friable... ce qu'on a aimé et moins aimé dans ce France-Galles

Quel a été votre discours à la mi-temps, alors que votre équipe avait beaucoup subi ?
FG :
"À la mi-temps, il y avait 17-17. On recommençait une mi-temps avec un match à jouer. On était un peu larges en défense. On n’arrivait pas à mettre la pression défensive. C'est ce qu'on a essayé de modifier. On s’est dit que cette équipe galloise, elle boxe 12 rounds sur 12. Elle n’en lâche pas un. Mais ils nous ont laissé le 12e round. Ils n’ont pas boxé dans le 12e, ils nous l’ont laissé, ils se sont arrêtés à 11.

Craignez-vous une lourde sanction pour Paul Willemse, exclu pour avoir mis ses doigts au niveau des yeux d'un adversaire ?
FG :
"Il ne mérite pas une lourde sanction. Je pense qu’il mérite de la clémence. Quand on regarde les images, en long, en large et en travers, on voit que le contact est minime et involontaire. On voit que le Gallois joue la scène. C’est une équipe spécialisée dans les cartons rouges aux adversaires (l'Irlande et l'Écosse ont également terminé à 14 contre le pays de Galles) . J’espère qu’ils (la commission de discipline) verront qu’il ne mérite pas ce carton rouge."