Tournoi des Six Nations féminin : ce qu'il faut savoir sur cette édition 2021

Publié le , modifié le

Auteur·e : Charlotte Diry
Six Nations féminin
Angleterre - France lors du Tournoi des Six Nations 2020, le 21 novembre 2020. | ADRIAN DENNIS / AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Alors que le Tournoi des Six Nations masculin vient de se terminer, les féminines ont pris le relais ce samedi 3 avril avec les succès de la France et de l'Angleterre. Une édition 2021 modifiée en raison de la crise sanitaire, et à suivre sur France TV.

• Une édition déplacée de février à avril

Habituellement les tournois masculin, féminin et des moins de 20 ans se jouent simultanément. Cette année, rien de tout cela. Le masculin a eu lieu aux dates initiales entre février et mars, les féminines en avril, et les -20 se retrouveront en juin-juillet. Alors que le report avait été prononcé courant janvier en raison de la pandémie, le Six Nations avait annoncé, le 3 février dernier, que le tournoi féminin se déroulerait du 3 au 24 avril.

Une satisfaction pour les joueuses qui ont déjà été privées de Coupe du Monde à cause de son report à 2022. Même si trouver de nouvelles dates n’a pas été simple : "Notre priorité a toujours été d’offrir deux tournois exceptionnels, mais aussi de veiller à ce que les deux compétitions puissent se jouer en toute sécurité, notamment en tenant compte du bien-être des joueurs et joueuses", explique Ben Morel, directeur général de Six Nations Rugby. "Un des défis que nous avons dû relever dans la ré-organisation du tournoi féminin a été la fenêtre limitée disponible en raison des qualifications pour la Coupe du monde, des ligues nationales, des périodes de repos et des préparatifs de la Coupe du monde pour les équipes qualifiées."

• Un format revisité exceptionnellement 

Si l'objectif premier était de maintenir la compétition féminine, il a tout de même fallu l'adapter au contexte sanitaire actuel. Basée sur le même format que la Coupe d'automne des nations, la compétition sera composée de deux poules de trois équipes. La poule A regroupera l'Angleterre, l'Italie et l'Écosse. Dans le groupe B, la France, l'Irlande et le pays de Galles seront présents. 

Une fois les matches de poules terminés, chaque équipe affrontera l'équipe adverse classée au même niveau qu'elle dans l'autre poule (1e de la poule A face à la 1e de la poule B). Pour désigner le grand vainqueur de cette édition féminine 2021, des finales auront lieu durant le "Super Samedi", le 24 avril. Un nouveau format qui ne déplaît pas à Ben Morel : "Nous voyons d’énormes opportunités de croissance pour les féminines et pensons que le Tournoi féminin bénéficiera énormément d’avoir sa propre fenêtre spécifique."

à voir aussi Tournoi des Six Nations : L'édition féminine 2021 débutera le 3 avril avec un Angleterre - Écosse en ouverture Tournoi des Six Nations : L'édition féminine 2021 débutera le 3 avril avec un Angleterre - Écosse en ouverture

• L'Angleterre grande favorite, la France revancharde 

Tout comme leurs compatriotes masculins, les Anglaises avaient rempoté le Tournoi des Six Nations 2020. C'est d'ailleurs l'Angleterre qui a eu l'honneur d'ouvrir cette compétition face à l'Écosse samedi 3 avril à 16h, pour un large succès 52-10. Depuis 2019, le XV de la Rose féminin enchaîne les succès et surtout les Grands Chelems (12 sur un total de 15 succès en 24 éditions). Mais cette année, elles devront se méfier des "affamées". Les Bleues, qui avaient réalisé le Grand Chelem en 2018, veulent effacer l'édition 2019 finie en 3e position, où elles avaient perdu en Angleterre mais aussi en Italie. Elles en ont en tout cas pris le chemin avec une large victoire inaugurale contre le pays de Galles (53-0).

à voir aussi 53-0 : les Bleues débutent les 6 Nations à cent à l'heure contre le pays de Galles 53-0 : les Bleues débutent les 6 Nations à cent à l'heure contre le pays de Galles

Les Anglaises ont largement dominé la compétition depuis sa création en 1996. Mais non loin derrière elles, la France compte six titres dont cinq Grands Chelems. Les Italiennes ont réalisé le meilleur résultat de leur histoire l'année passée en se classant à la deuxième place, malgré leur humiliation subie en Angleterre (55-0) et leur nul contre le pays de Galles (3-3). Loin derrière, l'Ecosse, qui n'a remporté le Tournoi qu'une seule fois dans son histoire (Grand Chelem en 1998, lorsque le Tournoi ne réunissait que les quatre nations britanniques) avait fini avec une nouvelle Cuillère de Bois l'an dernier, sa septième lors des neuf dernières éditions.