Six nations : Gaël Fickou titulaire avec les Bleus à l'aile contre l'Irlande

Publié le , modifié le

Auteur·e : AFP
Gaël Fickou
Gaël Fickou, à Marcoussis, le 27 octobre. | Anne-Christine POUJOULAT / AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Gaël Fickou, habituel centre, sera titulaire à l'aile lors du match face à l'Irlande, samedi, selon la composition annoncée jeudi par le sélectionneur Fabien Galthié.

Les Bleus affrontent le XV du Trèfle au stade de France pour la "finale" du Tournoi des six nations 2020, samedi, interrompu par la pandémie mondiale de coronavirus. Irlandais (1er, 14 points), Anglais (2e, 13 points) et Français (3e, 13 points) peuvent encore espérer l'emporter. Pour cela, le sélectionneur Fabien Galthié a annoncé ce jeudi la convocation de Gaël Fickou. Un choix fort pour une "finale". Le sélectionneur a décidé d'opter pour l'expérience en titularisant Gaël Fickou, habituel centre, au poste d'ailier pour le choc face à l'Irlande, samedi, décisif pour le Tournoi des six nations 2020.

Capitaine de la défense, Fickou est, avec 56 sélections, le joueur le plus expérimenté appelé par Fabien Galthié et son staff. Ce n'est donc pas étonnant que le joueur du Stade Français vienne jouer les pompiers de service au moment d'affronter la 4e nation mondiale pour la "finale" du Tournoi des six nations 2020. Il remplace ainsi l'ailier Teddy Thomas, forfait.

Une option déjà adoptée lors de la première partie du Tournoi pour les matches au pays de Galles et en Écosse. "Je joue rarement ailier. C'est occasionnel. C'est quand on me demande de jouer (à ce poste) pour aider l'équipe, sinon mon poste de prédilection, c'est centre. En championnat, depuis toujours, je joue centre donc il n'y a pas de question par rapport à ça. Après, s'il faut dépanner je le fais mais mon poste habituel c'est centre", expliquait-il récemment à l'AFP.  

Un XV de départ identique pour le reste

Pour le reste, c'est un XV de départ identique (25 ans et 16 sélections de moyenne) à celui qui avait dominé les Gallois (38-21) il y a moins d'une semaine et articulé autour de la charnière 100% toulousaine formée par Antoine Dupont (23 ans, 25 sélections) et Romain Ntamack (21 ans, 17 sélections).

La titularisation de Fickou permet à Arthur Vincent (21 ans, 5 sélections) de retrouver sa place au centre. Le Montpelliérain sera associé au Racingman Virimi Vakatawa (28 ans, 25 sélections) pour reformer la paire explosive et efficace des deux derniers matches du Tournoi 2020. Derrière, le Montpelliérain Anthony Bouthier (28 ans, 5 sélections), qui n'a repris l'entraînement que jeudi, est remis de sa commotion et sera bien titulaire.

La première ligne Cyril Baille (27 ans, 21 sélections) - Julien Marchand (25 ans, 7 sélections) - Mohamed Haouas (26 ans, 5 sélections) est renouvelée, tout comme l'indispensable deuxième ligne 100% Springbok formée par Bernard Le Roux (31 ans, 42 sél.) et Paul Willemse (Montpellier, 27 ans, 10 sél.). Enfin, le redoutable Grégory Alldritt (23 ans, 16 sélections) sera encadré par le capitaine Charles Ollivon (27 ans, 16 sélections) et le précieux François Cros (26 ans, 7 sélections) en troisième ligne.

Les Anglais tiennent la corde

Le XV de la Rose semble tenir la corde puisqu'il se déplace à Italie, bon dernier du classement et qui ne s'est plus imposé dans le Tournoi depuis le 28 février 2015 et un succès étriqué devant l'Ecosse (22-19). Pour remporter leur premier titre depuis le Grand Chelem de 2010, les données sont relativement simples pour les Bleus: ils devront donc faire mieux que les Anglais à Rome, qui les devancent de peu à la différence de points (+15 contre +13).

AFP