Raphaël Ibañez : "Fin mars, ce serait l'idéal" pour le report de France-Ecosse

Publié le , modifié le

Auteur·e : France tv sport
Raphaël Ibanez
Raphaël Ibanez | AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Invité de Tout Le Sport sur France 3, le manager général du XV de France Raphaël Ibañez est revenu sur le report de France-Ecosse, prévu dimanche. La rencontre du Tournoi des Six Nations a été reportée à une date indéterminée après 16 cas positifs à la Covid-19 à Marcoussis.

Le XV de France dans le flou. Les Bleus ont été privés de la rencontre du Tournoi des Six Nations, prévue dimanche face à l'Ecosse, après la détection d'un 16e cas positif à la Covid-19. Résultat, le XV de France avance masqué, avec un match à insérer dans le déjà chargé calendrier international. Le manager général Raphaël Ibañez, invité de Tout Le Sport sur France 3, est revenu sur ce report et la situation des Bleus. 

Un report à fin mars espéré

France-Ecosse, c'est pour quand ? "La date la plus proche possible, dans le cadre du Tournoi des Six Nations, a expliqué Raphaël Ibañez. Fin mars, ce serait l'idéal pour le XV de France." Le week-end du 6 mars est écarté, notamment à cause du retour des internationaux écossais dans leurs clubs respectifs. Ensuite, les Bleus doivent affronter l'Angleterre le 13 mars, puis le pays de Galles le 20. 

Le manager général est également revenu sur les accusations de manquements aux règles sanitaires au sein du groupe France. "Nous avons le sentiment d'avoir respecté le protocole sanitaire, a-t-il assuré. Il n'y a pas d'exception française avec ce virus. Nous avons un cahier des charges qui nous a permis de nous engager dans la compétition, comme les autres nations." De son côté, le ministère des Sports a demandé l'ouverture d'une enquête. "Nous allons évidemment respecter la décision du ministère des Sports, il faudra l'accepter" a précisé Ibañez. 

Ibañez prend la défense de Galthié

Raphaël Ibañez a défendu le sélectionneur Fabien Galthié, ciblé comme étant le patient zéro du cluster tricolore. "Nous ne sommes pas insensibles aux commentaires qui ont été adressés à notre encontre, en ciblant les membres de l'encadrement technique, a-t-il souligné. Je pense notamment à Fabien. Fabien va bien, il est solide, comme les membres de l'encadrement technique. Nous n'avons aucune raison d'accabler Fabien au sein de l'encadrement. Nous n'avons pas les compétences pour affirmer l'origine de la contamination."

Dans cet étrange climat, le XV de France a deux semaines pour se remettre en ordre de marche. "Aujourd'hui, beaucoup d'efforts communs s'envolent, a jugé Ibañez. Nous préparerons le prochain match avec toutes les forces vives qui composent l'équipe de France. Nous étions prêts à monter en puissance mais la Covid nous a rattrapé. Il reste un grand motif d'espoir, que le report nous permette de défendre nos chances dans le Tournoi."

France tv sport francetvsport