Irlande-France : Brunel maintient sa confiance aux vainqueurs de l'Écosse

Publié le , modifié le

Auteur·e : Christophe Gaudot
La joie des Français lors de l'essai de Romain Ntamack.
La joie des Français lors de l'essai de Romain Ntamack. | Anne-Christine POUJOULAT / AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Jacques Brunel a reconduit exactement le même XV pour affronter l'Irlande dimanche à Dublin pour la quatrième journée du Tournoi des Six Nations que celui qui a battu l'Écosse il y a une dizaine de jours. A la charnière, Antoine Dupont et Romain Ntamack, vivront une deuxième titularisation consécutive ensemble.

On ne change pas une équipe qui gagne, surtout quand celle-ci n'a pas l'habitude des victoires. Vainqueur de l'Écosse pour la troisième journée du Tournoi des Six Nations le 23 février dernier (27-10), l'équipe de France se présentera avec le même quinze pour défier l'Irlande dimanche à l'Aviva Stadium de Dublin (16h). Jacques Brunel a donc maintenu sa confiance aux jeunes et notamment à Antoine Dupont et Romain Ntamack, alignés pour la deuxième fois consécutive à la charnière. Thomas Ramos est titulaire à l'arrière tout comme Félix Lambey en deuxième-ligne et Demba Bamba au poste de pilier.

"Cela paraissait assez logique vu la prestation faite contre l'Ecosse, relativement satisfaisante, après un match assez décevant en Angleterre" a commenté Brunel.

Une première pour Brunel

Symbole de ses difficultés depuis son arrivée à la fin 2017, Jacques Brunel n'avait jamais, en quatorze rencontres à la tête de l'équipe de France, reconduit deux fois de suite le même XV. La victoire probante contre l'Écosse, la première dans le Tournoi cette année, l'a convaincu de changer ses habitudes pour aller affronter l'Irlande dans le terrible Aviva Stadium. Il faut remonter plus de deux ans en arrière, et aux rencontres face à la Nouvelle-Zélande et l'Afrique du Sud en novembre 2017 sous le mandat de Guy Novès, pour trouver trace d'une équipe de départ inchangée d'un test-match à l'autre. 

Dupont-Ntamack, deuxième

Ainsi, la paire Antoine Dupont (22 ans) et Romain Ntamack (19 ans) va vivre une belle expérience en Irlande pour sa deuxième association de suite en Bleu. Face à l'Écosse, les deux avaient été brillants et l'ouvreur s'était même permis d'ouvrir son compteur d'essais en équipe de France. 

Le reste de l'équipe est donc inchangé. La ligne de trois-quart sera composée de Huget, Fickou, Bastareaud et Penaud alors que Thomas Ramos, qui n'a pas eu froid aux yeux pour sa première titularisation, occupera le poste d'arrière. Poirot, Guirado, le capitaine, et Bamba occuperont la première ligne et formeront le cinq de devant avec Lambey et Vahaamahina. Enfin, Lauret, Itturia et Picamoles formeront la troisième-ligne. 

Camille Lopez ou encore Wesley Fofana, sur qui disait compter Jacques Brunel, ne figurent pas sur le banc des remplaçants. Le Clermontois, titulaire face aux Gallois, s'était blessé lors de cette rencontre et n'est pas réapparu depuis. Brunel n'a placé aucun centre sur le banc, où figurent parmi les arrières, outre Belleau, le demi de mêlée Baptiste Serin et l'arrière ou ailier Maxime Médard. Il faut remonter à 2011 pour voir une victoire de l'équipe de France à Dublin (22-25).