Haouas va frapper Ritchie
La tension monte entre Mohamed Haouas et Jamie Ritchie. | DR

6 Nations | Ecosse-France : Les 6 minutes qui ont tout changé pour les Bleus

Publié le , modifié le

Ce lundi, le manager général du XV de France, Raphaël Ibanez, a annoncé avoir porté réclamation auprès du commissaire du Tournoi des 6 Nations. Le staff tricolore affirmait détenir des images montrant l'Écossais Nick Haining faire une fourchette dans les yeux de Mohamed Haouas. Un geste qui est intervenu juste avant que le pilier français assène un violent coup de poing dans le visage du troisième ligne adverse, Jamie Ritchie. Suite à cette réclamation, nous avons donc décidé de revisionner et de décortiquer, seconde après seconde, l'ensemble de cette séquence, longue d'un peu plus de six minutes, qui a littéralement tout changé pour les Bleus.

► 16h41 et 36 secondes : Haining percute la défense tricolore

Le n°8 écossais, Nick Haining, tente de transpercer le rideau défensif du XV de France qui souffre devant sa ligne des 5m. Avantage en cours pour l’Ecosse, le ballon est ressorti par le demi de mêlée du Chardon, Ali Price, mais sa passe est interceptée par Damian Penaud qui s’envole… jusqu’au coup de sifflet de l’arbitre qui revient à l’avantage écossais.

1re séquence : Le n°8 écossais, Nick Haining, percute le rideau défensif du XV de France.
1re séquence : Le n°8 écossais, Nick Haining, percute le rideau défensif du XV de France. © Capture d'écran | France 2

►16h41 et 50 secondes : La bagarre explose

C’est la castagne entre Français et Ecossais ! Dans un flou total, on ne sait pas ce qui se passe. Cela dure un peu moins d’une minute, juste à côté des perches françaises. Trois joueurs semblent particulièrement concernés : le pilier droit français, Mohamed Haouas (N°3), puis deux joueurs de la troisième ligne écossaise, Nick Haining (N°8) et Jamie Ritchie (N°6). 

2e séquence : Une bagarre explose entre Écossais et Français.
2e séquence : Une bagarre explose entre Écossais et Français. © Capture d'écran | France 2

►16h42 et 53 secondes : L’arbitre consulte son assistant et demande la vidéo

Après avoir mis fin à l’échauffourée, l’arbitre central néo-zélandais, Paul Williams, va consulter son assistant anglais, Wayne Barnes. Ce dernier lui affirme « qu’il n’a vraiment aucune idée de ce qu’il vient de se passer ». Son collègue néo-zélandais lui, a juste « vu le 6 blanc (ndlr : écossais) venir de loin et s’engager ». La vidéo est donc demandée et l’arbitre devant se charger de visionner les images annonce : « Je vais vérifier les différents angles pour tenter de trouver ce qui est à l’origine de cette bagarre. »

3e séquence : L'arbitre principal, Paul Williams, remet de l'ordre et va consulter son assistant, Wayne Barnes, avant de demander la vidéo.
3e séquence : L'arbitre principal, Paul Williams, remet de l'ordre et va consulter son assistant, Wayne Barnes, avant de demander la vidéo. © Capture d'écran | France 2
à voir aussi 6 Nations : le geste de Mohamed Haouas expliqué par des "images parlantes" selon Raphaël Ibanez 6 Nations : le geste de Mohamed Haouas expliqué par des "images parlantes" selon Raphaël Ibanez

►16h43 et 30 secondes : Le tout 1er ralenti montre Ritchie frapper Haouas au visage

Dans le premier ralenti, on voit très clairement le troisième ligne écossais, Jamie Ritchie à terre, tenter à deux reprises de frapper Mohamed Haouas au visage. La première est réussie, la seconde est manquée. Deux gestes qui ne sont pas mentionnés par l’arbitre visionnant les images (voir ci-dessous).

►16h44 et 18 secondes : La « fourchette » d’Haining dans les yeux d’Haouas

Dans un deuxième ralenti, on voit tout d’abord le troisième ligne écossais, Nick Haining debout, infliger une « fourchette » dans les yeux du pilier tricolore, Mohamed Haouas (voir ci-dessous). Moins de cinq secondes plus tard, le Français, Julien Marchand vient au secours de son coéquipier en bousculant Haining avant d’être poussé, dans le dos, et mis au sol par le n°6 écossais, Jamie Ritchie (voir dans l'intégralité de la séquence tout en bas de l'article). Aucune action de cette séquence n’est mentionnée par l’arbitre vidéo.

►16h44 et 30 secondes : Haouas inflige un coup de poing au visage de Ritchie

Quelques secondes après, et toujours sur ce même deuxième ralenti qui dure au total 35 secondes, on aperçoit Mohamed Haouas se rendre fautif d’un coup de poing direct du droit dans le visage de Jamie Ritchie. C’est le tout premier geste, et le seul, signalé par l’arbitre vidéo (voir ci-dessous). Paul Williams, l’arbitre principal, réagit alors : « Concentrons-nous sur la fin de la séquence que nous venons de voir, au moment où la foule a réagi. »

►16h45 et 18 secondes : Plusieurs ralentis du coup de poing d’Haouas

Comme demandé, l’arbitre vidéo ne va dès lors reproposer que la toute fin de l’échauffourée, c’est-à-dire la séquence d’une dizaine de secondes du coup de poing de Mohamed Haouas sous différents angles. Notre consultant, Dimitri Yachvili, à la vue des images, fait le constat : « Ah oui d’accord, il montre ça mais il faut aussi montrer la main dans la figure d’Haining sur Haouas un peu plus tôt. » Deux, trois, quatre puis cinq ralentis du geste du joueur tricolore sont diffusés (voir ci-dessous).

►16h45 et 48 secondes : Le ralenti du coup de Ritchie passe inaperçu

Si Matthieu Lartot et Dimitri Yachvili affirment que le pilier français devrait être sanctionné d’un carton rouge, ils se demandent à plusieurs reprises pourquoi les arbitres ne visionnent pas la séquence dans sa totalité. D’ailleurs, très furtivement, et au milieu des ralentis autour du geste de Mohamed Haouas, on aperçoit une nouvelle fois et très clairement le coup de poing asséné par Jamie Ritchie, à terre, au visage d’Haouas. Mais aucun officiel ne le relève (voir ci-dessous).

à voir aussi Edito. Le XV de France à ses rixes et périls Edito. Le XV de France à ses rixes et périls

►16h47 et 01 seconde : Haouas écope d’un carton rouge

Sans surprise, et fort logiquement, le pilier du XV de France, Mohamed Haouas, est sanctionné d’un carton rouge par Paul Williams. « Il y a un contact direct de la main, avec force, de votre n°3 dans le visage du n°6 adverse » se justifie l’arbitre principal de la rencontre qui a tout simplement appliqué à la lettre le règlement et qui s'adressait au capitaine tricolore, Charles Ollivon

9e séquence : Mr Paul Williams applique à la lettre le règlement et exclut le pilier français Mohamed Haouas.
9e séquence : Mr Paul Williams applique à la lettre le règlement et exclut le pilier français Mohamed Haouas. © Capture d'écran | France 2

►16h47 et 54 secondes : L’Ecosse repasse devant la France

Après 6 minutes d’interruption et la sortie de Mohamed Haouas, le XV du Chardon bénéficie de la pénalité pour laquelle Paul Williams avait interrompu la partie. Alors qu’il reste un peu plus de trois minutes dans cette première période, le demi d’ouverture écossais, Adam Hastings, inscrit trois nouveaux points. L’Écosse reprend ainsi l’avantage (9-7).

10e séquence : Adam Hastings ne tremble pas face aux perches et permet à l'Écosse de reprendre l'avantage.
10e séquence : Adam Hastings ne tremble pas face aux perches et permet à l'Écosse de reprendre l'avantage. © Capture d'écran | France 2

REVOIR L'INTÉGRALITÉ DE LA SÉQUENCE