Brian O'Driscoll
Brian O'Driscoll avait inscrit un triplé face au XV de France en 2000. | THOMAS COEX / AFP

Ça s'est passé le 19 mars 2000 : Brian O'Driscoll a fait tomber le XV de France en s'offrant un triplé

Publié le , modifié le

Samedi dernier, le XV de France aurait dû affronter l'Irlande en clôture du Tournoi des 6 Nations. Mais le coronavirus en a décidé autrement. Une rencontre qui marquait les 20 ans d'un exploit : le triplé inscrit par Brian O'Drisoll au stade de France, le 19 mars 2000. Flashback sur ce match d'anthologie.

Dimanche 19 mars 2000, Stade de France. 4e journée du Tournoi des 6 Nations. L’Irlande débarque pour affronter le XV de France. Le match est sans enjeu. Depuis la veille, l’Angleterre s’est adjugée la première édition de ce rendez-vous européen désormais à six en battant le nouvel entrant, l’Italie. Reste encore à définir l’ordre du podium, seul véritable enjeu des deux dernières journées. Français et Irlandais en sont au même point : deux victoires, une défaite.

Moins d'un an chez les professionnels

Les Bleus sont favoris sur le papier, auréolés d’un statut de finaliste de la dernière Coupe du monde et invaincus face au XV du Trèfle depuis 17 matchs (16 victoires, 1 nul). Et à l’annonce de la composition des équipes, plusieurs visages de gamins apparaissent côté irlandais, dont celui de Ronan O’Gara (3e sélection alors) mais aussi celui d’un jeunot de 21 ans aux 10 sélections : Brian O’Driscoll. Même pas un an que le trois-quart centre est passé professionnel avec la province du Leinster.

Pourtant, il a déjà tapé dans l’oeil d’un certain Warren Gatland, alors sélectionneur de l’Irlande. Le futur patron du pays de Galles (2007-2019) le lance vite dans le grand bain et, à Paris, lui offre sa 11e sélection (10e titularisation) en neuf mois. Précoce. Rapide. Talentueux. Le public du jour au Stade de France l’apprend vite. Il va à lui seul empêcher les Bleus de s’imposer.

Brian O'Driscoll face au XV de France en 2000.
Brian O'Driscoll face au XV de France en 2000. © Patrick HERTZOG / AFP

O'Driscoll colle aux Bleus

Car quand bien même Gérald Merceron passe tout au pied (20 pts inscrits), O’Driscoll lui répond par trois essais. « BOD » se retrouve deux fois à la conclusion de mouvements d’école derrière une mêlée (23e, 57e) puis fait preuve d’opportunisme pour ramasser un ballon qui traînait à l’entrée des 22m français pour s’offrir un hat-trick (74e). De quoi empêcher à chaque fois la bande à Bernard Laporte de conserver son avance.

Pire, en tête tout au long du match, les Tricolores se font pénaliser en fin de match. David Humphreys sanctionne un plongeon dans un ruck (78e) et fait basculer le XV du Trèfle devant : 25-27. L’Irlande met fin à près de deux décennies de disette. Et le rugby mondial voit éclore une future pépite qui comptera 133 sélections.

Maxime Gil gil_maxime_34