Josh Adams et les Gallois ont renversé l'Angleterre samedi (21-13).
Josh Adams et les Gallois ont renversé l'Angleterre samedi (21-13). | Adrian DENNIS / AFP

6 Nations : Les Gallois renversent les Anglais

Publié le , modifié le

Les Gallois ont battu les Anglais (21-13), à la suite d’une bataille intense et très serrée, lors de la troisième journée du Tournoi des Six Nations. Deux semaines après leur large succès face à la France, et trois semaines après leur match renversant contre l’Irlande, les Anglais ont trouvé un adversaire à leur taille. Au classement, le Pays de Galles s’empare de la première place, devant leurs adversaires du jour.

Pour ce choc face à l’Angleterre, le Pays de Galles a présenté une équipe changée, avec le retour de ses cadres dont le capitaine Alun-Wyn Jones. L'équipe Galloise a longtemps souffert face au jeu anglais basé notamment sur la précision du pied de son ouvreur Owen Farrell, avant de reprendre progressivement en main le match en deuxième période, et de s'adjuger la victoire grâce à Cory Hill.

Le pied de Farrell, clé de voûte des Anglais 

Anglais et Gallois se sont livré une véritable bataille de possession et de construction de jeu dans le premier quart d’heure de la rencontre. Un bras de fer sous le ligne des différents coups de pied de part et d’autres, et des nombreux turnovers.

L'Angleterre a été la première à débloquer le compteur, grâce à son ouvreur Owen Farrell, transformant la première pénalité de la rencontre, à environ 20 mètres à gauche des poteaux (0-3, 17e). Son homologue, Gareth Anscombe, lui a répondu sept minutes plus tard (3-3). Mais le pied de Farrell, encore lui, a trouvé une touche près des 22 mètres adverses, menant au premier essai de la partie. Juste après la touche, les Gallois se sont fait contrer et ont vu leur défense renversée. Thomas Curry a été la conclusion de cette action anglaise (3-8, 26e). Un premier essai transformé par Farrell (3-10).

Des Gallois révoltés

En seconde période, les hommes d’Eddie Jones ont commis une succession de fautes (50e et 57e), ce qui a permis à Anscombe de remettre ses coéquipiers à seulement un point du XV de la Rose.

Ces pénalités présageaient le retournement de la rencontre qui allait à avoir lieu, en même temps que Farrell effectuait sa première mauvaise décision au pied (58e). Portés par le Millennium Stadium, les joueurs du XV du Poireau ont aplati leur premier essai transformé (16-13), à la suite d'un énorme travail de patience, avec plus de 21 temps de jeu (68e). Cory Hill a été le libérateur de ce très long temps de possession face à la défense anglaise.

Galvanisé par l'exploit qui était en train de se produire, Josh Adams a marqué l'essai assurant la gagne, suite à une magnifique passe au pied en diagonale de Biggar (21-13). Cette victoire pour les Gallois est donc celle de la patience et de la persévérance. Dan Biggar, entré en cours de jeu, a grandement fait la différence en seconde période.

Déjà victorieux en France puis en Italie, le XV du Poireau se déplacera en Ecosse lors de la prochaine journée, avant de recevoir l'Irlande pour, peut-être, s'adjuger son premier Grand Chelem depuis 2012, à un peu plus de six mois de la Coupe du monde au Japon.