Le trois-quarts centre gallois Parkes inscrit le premier essai contre l'Irlande
Le trois-quarts centre gallois Parkes inscrit le premier essai contre l'Irlande | AFP - Paul ELLIS

6 Nations - Les Gallois gagnent un 12e Grand Chelem en laminant l'Irlande

Publié le , modifié le

L'équipe du pays de Galles a remporté le Tournoi des 6 Nations 2019 et en même temps réalisé le Grand Chelem (le 12e de son histoire) en battant à Cardiff l'Irlande (25-7). Au matin de cette ultime journée de matches, la victoire se jouait encore entre Gallois, Irlandais et Anglais. Mais ce large succès, à quatre points du record historique qui datait de 1908 (29-0) du XV du Poireau, a balayé tout suspense.

Le tenant du titre et du Grand Chelem face au prétendant à sa succession. Ce match entre le pays de Galles et l'Irlande était une "finale" de ce Tournoi. L'enjeu était simple: si les Gallois gagnaient, ils remportaient le Grand Chelem. S'ils perdaient et que l'Angleterre ne dominait pas l'Ecosse plus tard, l'Irlande l'emportait. Et si le pays de Galles s'inclinait et que l'Angleterre s'imposait, le XV de la Rose était couronnée. Un final à trois, mais une constatation très rapide: entre le match des derniers (Italie-France), qui ouvrait l'après-midi à Rome, et cette rencontre, il n'y avait pas photo. C'était presque un sport différent, ce qui faisait railler sur les réseaux.

Si à Rome, il avait fallu attendre cinq minutes pour voir les premiers points inscrits sur une pénalité, à Cardiff, pas de patience. En moins de deux minutes, le tableau d'affichage avait déjà changé. Une première attaque galloise, un coup de pied magnifique et intelligent de l'extérieur du pied droit d'Anscombe par dessus la ligne irlandaise et Parkes aplatissait (2e, 7-0). 

L'ouverture du score rapide de Parkes

Sous la pluie, et sans toit puisque les Irlandais n'ont pas voulu qu'il soit fermé, le XV du Trèfle a eu beau mettre toute sa hargne, il n'est pas parvenu à faire fléchir son adversaire. Le symbole de cette supériorité des Diables Rouges, ce maul initié par les Irlandais à la 24e minute, à 5m de l'en-but gallois mais les hommes de Warren Gatland parvenaient à "enterrer" le ballon pour obtenir une mêlée à leur avantage. Signe également du trouble irlandais: ce coup d'envoi de Jonathan Sexton qui partait en ballon-mort, alors que Anscombe venait d'inscrire le 19e point juste avant (49e). Une telle erreur pour ce métronome qu'est l'ouvreur du Leinster, c'est très rare.

Un 12e Grand Chelem

Et quatre minutes après, Anscombe passait une nouvelle pénalité. L'Irlande, qui n'avait perdu aucun match dans le Tournoi 2018, qui a été la seule équipe à vaincre l'an dernier la Nouvelle-Zélande, était menée (22-0) à la 55e minute. C'est alors le temps fort des hommes de Joe Schmidt, mais ils ne parvenaient pas à marquer. Face au rideau de fer gallois, l'Irlande se cassait les dents. Et Anscombe empilait les points avec une nouvelle pénalité (25-0, 70e). 

Il restait dix minutes à jouer, et les Gallois n'étaient plus qu'à quatre points d'égaler le record entre les deux nations, (victoire galloise à l'Arms Park en 1907). La résistance galloise était extraordinaire face aux derniers assauts des Verts. Mais dans les arrêts de jeu, au bout du combat, l'Irlande parvenait enfin à ouvrir le score sur un essai de Larmour (80+3). Le XV du Trèfle évitait ainsi de justesse de finir fanny pour la première fois depuis leur défaite (60-0) en 2012 en Nouvelle-Zélande. Les gallois remportaient leur 14e succès d'affilée, pour un 12e Grand Chelem dans leur histoire. Pour le dernier match dans le Tournoi de Warren Gatland à la tête de cette équipe, le technicien néo-zélandais a raflé un 3e Grand Chelem. Un monstre.

L'Irlande sauve l'honneur d'extrême justesse