6 Nations : Les années où le Tournoi a été perturbé

Publié le , modifié le

Auteur·e : Thierry Tazé-Bernard
Le trophée des 6 Nations
Le trophée des 6 Nations | AFP - FRANCK FIFE

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

En raison de la propagation du Covid-19, deux matches de la dernière journée du Tournoi des 6 Nations ont été reportés à l'automne. Ce n'est pas la première fois que cette compétition est perturbée, et cela n'a pas toujours été du fait des conditions atmosphériques.

Les deux Guerres mondiales

Si l'on ne prend en compte que l'histoire de la compétition depuis la création du Tournoi des 5 Nations (en 1910), la Première guerre mondiale a créé un vide dans le Tournoi (1915-1919) comme la Deuxième guerre mondiale (1940-1946). Avant la deuxième interruption historique, l'épreuve venait de vivre huit éditions particulières (1932 à 1939), puisque la France avait été exclue de la compétition pour un comportement bien trop agressif au goût des Britanniques...

L'équipe de France de rugby pose le 13 avril 1914 avant le dernier match de l'édition 2014 contre l'Angleterre, la dernière rencontre dans le Tournoi avant 1920
L'équipe de France de rugby pose le 13 avril 1914 avant le dernier match de l'édition 2014 contre l'Angleterre, la dernière rencontre dans le Tournoi avant 1920 © AFP

1972 : le conflit nord-irlandais s'invite pour le seul Tournoi inachevé

Ils ont été appelés pudiquement "les troubles". Dans l'histoire, cette période s'étale des années 60 jusque dans les années 90, entre meurtres, attentats et représailles en Irlande. Mais cette année 1972 est la plus terrible. Dans ce conflit entre républicains et loyalistes, entre catholiques et protestants, 500 personnes trouvent la mort. 1972 est aussi marquée par cette journée du 30 janvier, où les parachutistes britanniques ouvrent le feu sur une marche pacifique de 20 000 personnes près de Bogside. C'est le Bloody Sunday, à qui le groupe irlandais U2 consacrera l'une de ses plus célèbres chansons éponymes, Sunday Bloody Sunday, sortie le 11 mars 1983.

L'Irlande, qui avait joué en France (le 29 janvier) et en Angleterre (le 12 février), avec deux victoires au compteur, ne dispute plus aucun match dans ce Tournoi 1972, alors que le XV du Trèfle devait recevoir l'Ecosse et le pays de Galles. Mais les XV du Chardon et XV du Poireau refusent de se déplacer, en raison notamment de lettres de menaces de mort provenant prétendument de l'IRA.

Le 29 avril, par solidarité, les fédérations irlandaises et françaises mettent sur pied un match entre les deux nations à Lansdowne Road, remporté (24-14) par les Irlandais. Aucun classement n'est délivré à l'issue de cette édition. C'est la seule fois que le Tournoi ne va pas à son terme.

1982 : Le gel reporte Irlande - Galles

C'est l'entame du Tournoi des 5 Nations 1982. En Ecosse, l'Angleterre ramène un nul (9-9). Mais l'autre match de cette 1re journée oppose l'Irlande, qui reçoit le pays de Galles. Sauf qu'un épisode de froid sur Lansdowne Road et sa région contraint les officiels à repousser la rencontre d'une semaine. Elle se dispute finalement le 23 janvier, avant la 2e journée, pour un succès du XV du Trèfle (20-12). Les Irlandais avaient pourtant fini avec la Cuillère de Bois l'année précédente. En 1982, ils remportent l'épreuve avec une seule défaite au compteur.

2001 : La fièvre aphteuse décale la fin du Tournoi en octobre

Il y a 19 ans, c'est déjà un virus qui a mis à mal la programmation du Tournoi. Celui-là s'appelle l'épizootie de fièvre aphteuse, et provient également des animaux. Elle affecte les bovins porcs, chèvres, moutons et d'autres animaux. Même si les hommes n'en sont que très rarement atteints, elle est découverte le 20 février au Royaume-Uni et provoque une vague d'abattage des troupeaux.

L'Irlande décide de reporter trois de ses matches, prévus initialement en mars et avril, pour ne les disputer que le 22 septembre (défaite en Ecosse 32-10), le 13 octobre (victoire au pays de Galles 36-6), et le 20 octobre (succès contre l'Angleterre 20-14).

2012 : Le gel repousse le France - Irlande au Stade de France

Ce France - Irlande, pour le compte de la 2e journée du Tournoi des 6 Nations, devait se disputer en nocturne, le 11 février. Mais ce soir-là, les températures sont extrêmement basses sur le Stade de France. Après de nombreuses interrogations et une longue attente, quelques minutes avant le coup d'envoi théorique du match, l'arbitre, Dave Pearson, préfère ne pas le faire débuter, le gel rendant la pelouse dangereuse pour les joueurs.

L'annonce du report de France - Irlande 2012 sur l'écran géant du Stade de France
L'annonce du report de France - Irlande 2012 sur l'écran géant du Stade de France © AFP - BERTRAND LANGLOIS

Trois jours après, le Six Nations, organisateur, décide de reporter la rencontre au 4 mars suivant, soit avant la 4e journée du Tournoi, et après la 3e. Cet affrontement se solde par un match nul (17-17).

2020 : Le Covid-19 décale les deux derniers matches de l'Italie

Arrivé massivement notamment en Lombardie, le Covid-19 (ou coronavirus) a envahi une grande partie de l'Italie en quelques jours. Les cas se multiplient, et face au danger d'une pandémie, le gouvernement irlandais a rapidement décidé que la venue de l'équipe italienne sur son sol, le week-end du 6 au 8 mars ne pouvait pas avoir lieu. Une semaine après, suite à un décret du gouvernement transalpin annulant toutes les manifestations sportives sur son sol jusqu'à début avril, c'est le Six Nations qui a acté le report du dernier match de la Squadra, face à l'Angleterre (prévu à Rome pour les hommes). Deux matches à recaler plus tard, probablement au début de la saison prochaine, et qui ne sont pas sans rappeler l'épisode de fièvre aphteuse de 2001.