Kinghorn Ecosse Italie
L'ailier écossais Kinghorn a fait très mal aux Italiens | ANDY BUCHANAN / AFP

6 Nations : L'Ecosse fait valser l'Italie

Publié le , modifié le

L'Ecosse a largement dominé l'Italie à Murrayfield (33-20), lançant parfaitement son tournoi après une belle démonstration collective. La Squadra Azzura a profité d'une baisse de régime du XV du Chardon en fin de match pour réduire le score et inscrire trois essais.

Terriblement prévisible. Entre une équipe d'Italie toujours aussi vaillante mais limitée, et un XV du Chardon pas toujours précis mais implacable, le match a tourné à la démonstration écossaise. Lente mais inexorable. Avec une révélation pour éclairer tout ça : l'ailier Blair Kinghorn. Début du show avec la réception d'une passe au pied parfaitement calibrée de Russell (12e) avant de doubler la mise, encore en bout de ligne, après une passe acrobatique de Stuart Hogg (12-3, 21e).

Menée 12-3  à la pause l'Italie n'a que son courage à opposer. Une rengaine trop souvent entendue... Les partenaires de Sergio Parisse, devenu cet après-midi le joueur ayant disputé le plus de matchs dans le Tournoi (66, un de plus de Brian O'Driscoll) ont sombré corps et biens au cours d'une seconde période à sens unique. Hogg, dès la reprise, puis de nouveau Kinghorn se chargeaient d'alourdir cruellement le score (24-3, 54e). 

La suite n'est qu'une lente agonie transalpine. Harris (62e) en rajoutait une couche pour l'Ecosse qui, la victoire acquise depuis longtemps, allait finalement décélérer. L'Italie en profitait pour sauver l'honneur par Palazzani, puis par Padovani et Esposito  (78e). Belle réaction, mais évidemment trop tardive. Pas véritablement challengée, l'Ecosse en saura certainement plus sur son véritable niveau avec la réception, lors du 2e match de ce Tournoi, de l'Irlande.