6 Nations - Le pays de Galles gagne petitement en Italie

Publié le , modifié le

Auteur·e : Thierry Tazé-Bernard
Josh Adams avance dans la défense italienne
Josh Adams avance dans la défense italienne | AFP - Andreas SOLARO

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Malgré une certaine domination, l'équipe du pays de Galles a eu du mal à s'imposer à Rome contre l'Italie (26-15) lors de la 2e journée du Tournoi des 6 Nations. Impeccables au pied (contrairement à la semaine passée en France) grâce à Biggar, les Gallois ont attendu l'heure de jeu pour faire une vraie différence. Ils ont ainsi remporté leur deuxième victoire, et restent en lice pour conquérir le Grand Chelem. Le 23 février prochain, les Diables Rouges recevront l'Angleterre.

Ce n'est pas le grand pays de Galles. Mais l'équipe enregistre une deuxième victoire lors de la 2e journée du Tournoi. Et elle reste en course pour décrocher le Grand Chelem. Mais après avoir arraché une victoire heureuse à Paris après avoir été mené (16-0) à la pause, le déplacement à Rome n'a pas été de tout repos.

Malgré une certain main-mise sur le jeu, les Gallois ont dû attendre presque l'heure de jeu pour inscrire son premier essai, par Adams en bout de ligne (59e). Jusque-là, tous les points avaient été inscrits par Dan Biggar (2e, 15e, 19e, 30e). Trente minutes pour mener (12-0), le contrôle était là jusqu'à l'essai inscrit par le 3e ligne Braam Steyn, venu conclure un enchaînement des avants suite à une touche à 5m. Les Transalpins revenaient alors à (12-7).

L'écart se réduisait encore avec la pénalité passée par Allan au début de la 2e période (44e). Revenus à deux longueurs (12-10), les Transalpins pouvaient espérer remporter leur premier match dans le Tournoi depuis l'année 2016. Mais dix minutes après, les Gallois créaient un décalage en bout de ligne et Josh Adams s'en allait aplatir l'essai (19-10, 54e). 

Quinze minutes après, en conclusion d'une domination de plus en plus importante des Gallois, Watkin était à la réception d'un intelligent coup de pied par dessus dans l'en-but d'Anscombe, entré en jeu à la place de Biggar, pour inscrire le deuxième essai du XV du Poireau (70e, 26-10).

Mais les Italiens revenaient de nouveau au score en inscrivant un deuxième essai, par Padovani (75e, 26-15). A quelques points du bonus défensif, ceux qu'ils ont laissés en route au pied (50% de réussite dans cet exercice). Les Gallois en sont désormais à 11 victoires consécutives, mais cela ne satisfait pas totalement Warren Gatland, le coach: "Je suis très satisfait, même si ça n'a pas été une grande performance. On n'a pas aussi bien joué qu'on l'espérait et on aurait pu être plus précis. Beaucoup de gens vont nous critiquer mais il faut aussi donner du crédit à l'Italie. C'est une équipe dure et ils ont fait un bon match." Le prochain match contre l'Angleterre sera d'un autre niveau.