6 Nations : le jour où... le XV de France a mis fanny l'Ecosse à Murrayfield

Publié le , modifié le

Auteur·e : Maxime Gil
Yannick Jauzion
Yannick Jauzion avait inscrit un doublé face à l'Ecosse en 2004. | DAMIEN MEYER / AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Il y a 16 ans, le XV de France se déplaçait en Ecosse pour le Tournoi des Six Nations dans un contexte favorable, face à un XV du Chardon en perdition. Les Bleus ne se ratent pas et roulent sur de pâles écossais à Murrayfield. De quoi s'offrir un boulevard pour le Grand Chelem.

C’était le match des opposés : d’un côté, une équipe d’Écosse enlisée à la dernière place du Tournoi après trois défaites en autant de matchs (au pays de Galles, face à l’Angleterre et en Italie), de l’autre, un XV de France sur un petit nuage, caracolant en tête de la compétition et se mettant à rêver de jouer la victoire à la maison face à l’Angleterre, après avoir écarté l’Irlande, l’Italie et le pays de Galles.

Troisième fanny français en Ecosse

Ce dimanche 21 mars 2004, les Bleus affrontent une pâle équipe écossaise qu’ils avaient corrigée quelques mois auparavant en Australie, lors de leur troisième match de poule de la Coupe du monde (51-9). Un Mondial durant lequel la France s’était hissée à la 4e place alors que l’Ecosse n’avait pas fait le poids en quarts contre l’Australie.

A Murrayfield, la bande à Bernard Laporte fait taire les cornemuses et met fanny celle de Matt Williams, en perdition. Ce n'est certes pas la plus grande équipe écossaise de l’histoire, mais il s’agit tout de même d’une sacrée performance : ce n’est que la troisième fois que les Bleus réduisent au silence le XV du Chardon. La 3e fois sur leur terrain. Mais cette fois, à la différence de 1921 et 1954 (0-3 à chaque fois), l’addition est lourde : 0-31.

Jauzion s'offre un doublé

Le succès est pourtant long à se dessiner. Du moins à être verrouillé. Car si Olivier Magne met rapidement les siens devant au score après une attaque en première main de 50m (7e), seul le pied de Dimitri Yachvili, titulaire pour la première fois du Tournoi, fait évoluer le tableau d’affichage. Mais à la pause, l’avance est maigre : 0-11.

Il faut finalement attendre la fin de match et un doublé de Yannick Jauzion (64e, 73e) pour que le succès soit pleinement assuré. L’Ecosse ne répond plus. Et les Bleus s’offrent une finale pour le Grand Chelem au stade de France contre l’Angleterre. Avec l’heureuse issue que l'on connaît…

Le XV de départ des Bleus : Nicolas Brusque - Pépito Elhorga, Yannick Jauzion, Damien Traille, Christophe Dominici ; Frédéric Michalak, Dimitri Yachvili ; Serge Betsen, Olivier Magne , Thomas Lièvremont ; Fabien Pelous (cap.), Pascal Papé ; Sylvain Marconnet, William Servat, Pieter de Villiers.

Remplaçants : Yannick Bru, Jean-Jacques Crenca, David Auradou, Julien Bonnaire, Julien Peyrelongue, Clément Poitrenaud, Vincent Clerc.

à voir aussi 6 Nations : le jour où… Dimitri Yachvili a battu l'Angleterre (presque) tout seul 6 Nations : le jour où… Dimitri Yachvili a battu l'Angleterre (presque) tout seul
Maxime Gil gil_maxime_34