6 Nations : Antoine Dupont, premier Français sacré meilleur joueur du Tournoi, la nouvelle consécration d'un talent précoce

Publié le , modifié le

Auteur·e : Thierry Tazé-Bernard
Le demi de mêlée de l'équipe de France Antoine Dupont face à l'Irlande
Le demi de mêlée de l'équipe de France Antoine Dupont face à l'Irlande | AFP - Anne-Christine POUJOULAT

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

A 23 ans, Antoine Dupont vient de recevoir le titre de "Joueur du Tournoi des 6 Nations 2020. Avec 46% des voix (sur plus de 44 000 votants), le demi de mêlée de l'équipe de France et du Stade toulousain a rassemblé les suffrages, alors qu'il était en concurrence notamment avec deux autres joueurs français (Ntamack et Alldritt). Le natif de Lannemezan poursuit donc son début de carrière incroyable où il amasse les titres derrière un talent précoce.

A lui seul, il a presque rallié la moitié des suffrages exprimés. La performance de taille est encore à mettre à son actif. Une de plus. Antoine Dupont n'en est pas à son coup d'essai, et personne ne peut dire que cette consécration sera le coup de maître de sa carrière. Car à 23 ans, le demi de mêlée n'en finit pas d'étonner. Révélation de la saison 2016-2017 du Top 14 alors qu'il jouait à Castres, champion de France en 2019 avec le Stade toulousain, cadre de l'équipe de France avec laquelle il a honoré sa première sélection à 20 ans, le jeune homme défie tous les pronostics. 

Auteur d'un essai et à l'origine de quatre autres, il symbolise l'équipe de France transfigurée dans ce Tournoi des 6 Nations 2020. Depuis 2011, la France n'avait plus occupé l'une des deux premières places du classement de cette compétition. Et si elle a atteint la 2e place derrière l'Angleterre, elle le doit à toute une nouvelle génération, emmenée par Fabien Galthié autour d'une charnière aussi jeune que talentueuse : Antoine Dupont - Romain Ntamack. Le demi de mêlée de Toulouse a parcouru 249m ballon en main, soit plus que n'import quel joueur dans ce Tournoi. 

Au moment de cette élection, c'est assez logiquement qu'il a devancé ses coéquipiers Grégory Alldritt et Romain Ntamack, eux-aussi nommés, mais également les Anglais Mauro Itoje et Ben Youngs, et l'Irlandais CJ Stander. Lui devant, les autres derrière, c'est décidément une habitude pour ce jeune joueur qui a gravi les échelons quatre à quatre. D'un naturel réservé, mais avec un caractère bien trempé, Antoine Dupont s'était confié à nous, avant le début du Tournoi, dans un Entre-Deux tout en décontraction. Un moment rare avec un joueur qui n'a pas fini son ascension dans le monde du rugby.