6 Nations - Angleterre: Nowell et Moon titulaires au Pays de Galles

Publié le , modifié le

Auteur·e : AFP
L'ailier anglais Jack Nowell
L'ailier anglais Jack Nowell | AFP - Action Foto Sport / NurPhoto

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

L'ailier Jack Nowell et le pilier Ben Moon, tous deux joueurs d'Exeter, seront titulaires avec l'Angleterre pour affronter le pays de Galles samedi (17h45) lors de la troisième journée du Tournoi des six nations, a annoncé la Fédération anglaise. L'entrée de Nowell, à la place de Chris Ashton, touché à un mollet, constitue le seul changement chez les arrières, par rapport à la large victoire et à la démonstration contre la France (44-8), lors de la précédente journée. Cet affrontement est déjà la finale du Tournoi entre les deux seules équipes invaincues.

Un seul changement aussi devant, avec Moon, qui prend la place de Mako Vunipola, blessé à une cheville et forfait pour le reste du Tournoi. "Evidemment, perdre Mako est difficile pour l'équipe parce que c'est un très bon joueur, mais nous avons deux excellents remplaçants avec Ben Moon et Ellis Genge et nous en tirerons 80 bonnes minutes", a déclaré le sélectionneur Eddie Jones. "Avec 'Ashy' (Ashton) blessé au mollet, c'était facile de choisir Jack (Nowell). C'est un bon petit joueur, (...) fort dans les airs, et surtout contre une équipe galloise qui a tendance à garder le ballon plus longtemps, il va nous être très utile", a continué l'Australien. "Chaque match Angleterre-pays de Galles est abrasif et je ne pense pas que ce sera différent", a-t-il ajouté.

Sur le banc, Eddie Jones a placé les puissants Joe Cokanasiga et Brad Shields. L'ailier de Bath et le flanker des Wasps ne sont pas encore apparu cette saison dans la compétition. "C'est le dernier match de Warren (Gatland) en tant qu'entraîneur du pays de Galles (contre l'Angleterre dans le Tournoi) donc c'est une semaine importante pour eux, avec beaucoup d'attentes", a estimé Jones en conférence de presse. "Cette attente peut leur mettre du vent dans les voiles, soit être un boulet. Nous le saurons samedi. Ils ont une équipe dont ils sont si fiers et un entraîneur dont ils sont si fiers. C'est son dernier match. Nous sommes excités d'en faire partie et de gâcher la fête", a lancé l'Australien.

AFP