Six clubs australiens de rugby à XIII cités dans le rapport antidopage

Publié le , modifié le

Six clubs du championnat d'élite de rugby à XIII de NRL, un des sports les plus populaires en Australie, ont reconnu être cités dans le rapport sur le dopage rendu public la semaine dernière par la Commission australienne du crime (ACC) qui a suscité un vif débat dans le pays.

Les clubs de North Queensland, Penrith, Canberra, Newcastle, Manly et Cronulla ont tous confirmé avoir été contacté par la National Rugby League (NRL) après que cette dernière eut été autorisée par l'ACC à informer les clubs cités dans le rapport complet. Ce document explosif a été rendu public jeudi par l'ACC, une agence  gouvernementale chargée de la lutte contre le crime organisé, le terrorisme, le  trafic de stupéfiants et le blanchiment, et a suscité de vives réactions en  Australie.

La commission a notamment constaté "l'usage répandu" d'anabolisants, hormones de croissance et insuline "par les sportifs professionnels en  Australie, fournis par les médecins du sport, les coachs et l'encadrement". "Notre club coopérera avec toute enquête officielle", a assuré Matt Gidley, le directeur général des Newcastle Knights chiefs. "Nous soutenons entièrement  toute enquête de la NRL ou de l'ACC en relation avec ces questions", a renchéri  le patron des Canberra Raiders, Don Furner.

Les 10 autres clubs composant le championnat de NRL ont tous confirmé  qu'ils n'étaient pas cités dans le rapport. Les fédérations de football et de cricket australiennes ont déjà assuré que  leurs disciplines respectives n'étaient pas concernées au premier chef par ce rapport. La fédération de rugby à XV a démenti que le dopage soit un problème  dans ses rangs tout en s'engageant à renforcer ses contrôles.

Mardi, le Comité olympique australien a annoncé que tous les athlètes australiens engagés aux jeux Olympiques d'hiver de Sotchi en 2014 devront signer une déclaration dans laquelle ils attesteront ne pas avoir recouru au  dopage. Quiconque refuserait de la signer serait déclaré inéligible à la  sélection.

AFP