Philippe Saint-André
Premier match réussi pour Philippe Saint-André | AFP - Martin Bureau

Saint-André: "difficile de trouver du temps"

Publié le , modifié le

L'entraîneur du XV de France Philippe Saint-André souligne qu'il est "difficile de trouver du temps" pour préparer la tournée en Argentine (16-23 juin) et profite du jubilé de Serge Betsen mercredi à Biarritz pour "faire connaissance" avec les novices.0

A quoi sert ce match?
"On fête Serge Betsen, un monument du rugby français. En plus, c'est pour une bonne cause: son association, la Serge Betsen Academy. C'est important. Pour nous, ça nous donne l'opportunité de nous retrouver pendant deux jours et demi. C'est difficile de trouver du temps pour se préparer. On le prend comme un stage. On sait que les Argentins sont ensemble depuis quinze jours, ils font un test-match contre l'Italie ce week-end. Ils vont nous jouer la semaine prochaine avec trois semaines de préparation en commun tandis que nous, les finalistes du Top 14 ne seront là que dimanche. En attendant, on fait donc connaissance avec ces jeunes joueurs, on essaie de travailler sur les détails, la préparation physique, l'organisation collective."

Cette situation illustre le retard français par rapport à ses concurrents anglo-saxons..."Même les Italiens! Ils sont en train de se donner les moyens d'évoluer, de se structurer. Les Argentins aussi. Nous, on a une culture de club très importante. On essaie de faire avec le peu de temps que l'on a. Mais cette tournée en Argentine est importante. D'abord, pour rajeunir l'effectif, essayer de trouver une nouvelle génération et de la mettre en concurrence. Il y a aussi le classement IRB. Il nous reste cinq matches, dont les trois test-matches du mois de novembre, pour essayer de redevenir tête de série (pour le tirage au sort du Mondial-2015, NDLR)."

Comment abordez-vous cette tournée en Argentine ?
"Sur les huit dernières confrontations, on a gagné une fois et perdu sept fois. Tous les Argentins qui jouent en France sont titulaires. Ils sont structurés, se seront entraînés depuis trois semaines. L'entraîneur argentin (Santiago Phelan), qui est de ma génération, a rappelé Rodrigo Roncero dont ce sera le jubilé lors de ces deux test-matches contre la France. Ils auront donc en plus l'émotion argentine. Il va falloir être prêt pour le combat si on veut gagner des matches là-bas."

AFP