Rugby à XIII : l'Australien Israel Folau s'engage avec les Dragons catalans

Publié le , modifié le

Auteur·e : Mathieu Aellen
Israel Folau

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

L'ex-international australien à XV Israel Folau, banni par sa fédération pour des propos homophobes au printemps 2019, a signé en faveur des Dragons catalans, club de rugby à XIII basé à Perpignan.

Neuf mois après sa dernière apparition, Israel Folau va faire son retour sur les pelouses de rugby, du côté de Perpignan. Le club des Dragons Catalans a annoncé ce mardi la signature pour un an de l'ancien international australien. Limogé par Rugby Australia en avril 2019 pour des propos homophobes publiés sur les réseaux sociaux, Folau va tenter de relancer sa carrière en France, pour la prochaine saison de Super League.

Je comprends les opinions exprimées par la Super League et la Rugby Football League. Je suis un chrétien fier, mes convictions sont personnelles, je n’ai jamais eu l’intention de blesser qui que ce soit et je ne ferai plus aucun commentaire public à ce sujet, a confié Israel Folau dans un communiqué publié par le club. J'attends avec impatience mon retour dans ce sport fantastique qu’est le rugby à XIII sous les couleurs des Dragons Catalans." 

Fervent chrétien évangélique âgé de 30 ans, Folau avait provoqué un tollé à la mi-avril après la publication d'un message sur son compte Instagram : "Ivrognes, homosexuels, adultères, menteurs, fornicateurs, voleurs, athées, idolâtres, l'Enfer vous attend. Repentez-vous! Seul Jésus peut vous sauver". La fédération australienne avait alors décidé de résilier son contrat, ce que le joueur avait contesté, attaquant en justice la fédération pour "licenciement abusif". Une affaire finalement réglée à l'amiable en décembre dernier.

à voir aussi Homophobie : Le cas Israel Folau Homophobie : Le cas Israel Folau

S'il se dit très heureux de donner à Israel Folau "une nouvelle opportunité de briller sur les terrains", le président des Dragons Catalans Bernard Guasch a également indiqué que tout nouveau dérapage entraînerait la résiliation immédiate de son contrat. "Nous ne partageons ni ne tolérons ses opinions et nous sommes totalement attachés à ce que notre club et notre sport soient ouverts et accueillants pour tout le monde. Nous pensons que ce genre de propos ne devraient pas être exprimées publiquement, en particulier par un sportif de haut niveau. Nous avons un accord signé avec le RFL (l'instance qui gère la Super League de rugby à XIII, ndlr). Toute transgression entraînera la résiliation immédiate du contrat d'Israel et une amende substantielle pour le club."

Les Dragons Catalans débuteront leur Super League 2020 le 1er février prochain à domicile, face à Huddersfield.