Rugby - Top 14 : Le Lou se rebiffe face à Agen

Publié le , modifié le

Auteur·e : Guillaume Poisson
Lyon domine Agen
Lyon domine Agen |

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Après leur lourde défaite face à Toulon le 22 décembre dernier face à Toulon (40-7), Lyon a très bien réagi face à Agen ce samedi (52-20). Grâce à un Jonathan Wisnieswki des grands jours, Lyon a éparpillé l'avant-dernière équipe du Top 14 et repart avec le bonus offensif.

Comme à chaque fois cette saison, Lyon a rebondi. Et très bien. Après une déconvenue face à Toulon la semaine passée, le Lou a surpassé Agen ce samedi. Grâce à un jeu rapide, toujours aussi bien huilé à domicile (le LOU est invaincu cette saison chez lui), les Lyonnais se sont facilités la tâche en creusant l'écart en première mi-temps, avant de gérer leur avance pendant leur seconde période, et ce malgré le sursaut d'orgueil d'Agen.

Jonathan Wisnieswki, beau chef d'orchestre

D'emblée, les Agennais ont été acculés. Ce n'est pas sans lien avec la terrible blessure de Tamaz Mchedlidze, qui s'est violemment tordu la hanche dès les premières minutes du match. Car dans la minute qui suit, Pierre-Louis Barassi s'est insinué dans l'intervalle adverse pour aller planter un essai, le premier d'une longue série (7). Avec désormais 267 points encaissés loin de ses bases, Agen est la plus mauvaise défense du Top 14 loin de ses bases ; et cela s'est confirmé aujourd'hui.

Lyon a  tranquillement posé son jeu, et son maître à jouer, Jonathan Wisnieswki, s'est régalé. D'abord en réussissant 100% de ses pénalités et transformations. Ensuite en étant très présent dans la transmission et capitalisant sur sa palette technique au pied pour délivrer des caviars et ses coéquipiers. Quand Ivaldi marque le 2e essai lyonnais (28e). Quand Kodela inscrit le suivant (35e) sur une action supersonique. Et encore une fois, juste après la pause, quand Wisniewski réalise une superbe feinte de passe avant de passer le ballon à Palisson, pour le quatrième essai.

Le sursaut d'orgueil d'Agen n'a pas suffi

Pourtant, la mi-temps a fait du bien au club d'Agen. Ils ont presque réussi à faire jeu égal avec le Lou qui, il est vrai, s'est plutôt contenté de gérer en faisant beaucoup tourner à partir de la 50e minute. En marquant trois essais en seconde période(contre quatre pour Lyon), Saurs, Lamoulie et Heriteau ont limité les dégâts et peaufiné le total de points marqués d'Agen (le plus faible du Top 14). Pour le résultat final, en revanche, les hommes de Pierre Mignoni avaient définitivement les choses en main.