Chester Williams
Chester Williams | Sebastiao Moreira/EPA/MaxPPP

Mort de Chester Williams, 4e Springbok de 1995 à perdre la vie

Publié le , modifié le

L'ancien ailier Chester Williams, champion du monde avec l'Afrique du Sud en 1995, est décédé vendredi à l'âge de 49 ans. Son nom vient compléter une tragique liste de 4 Springboks de l'équipe de 1995, décédés prématurément.

Chester Williams aurait été victime d'une crise cardiaque au Cap, où il résidait et travaillait en tant qu'entraîneur de rugby à l'Université du Cap-Occidental. Chester Williams était le seul joueur noir de l'équipe victorieuse en finale de la Coupe du monde 1995 contre les All Blacks néo-zélandais (15-12) après une prolongation entrée dans l'histoire à l'Ellis Park. Seuls les joueurs blancs avaient le droit de faire partie des Springboks pendant l'apartheid. En 1981, le demi d'ouverture Errol Tobias fut le premier joueur noir sélectionné en équipe nationale. 

"L'annonce de la mort de Chester est dévastatrice et dure à croire, puisqu'il était encore jeune et en bonne santé apparente", a réagi le président de la Fédération sud-africaine de rugby, Mark Alexander. "Chester était un vrai pionnier du rugby sud-africain et ses performances lors de la Coupe du monde 1995 resteront gravées à jamais dans les coeurs et les esprits des gens", a-t-il ajouté.  

4e décès d'un Springbok 95

Chester Williams est le 4e joueur de l'équipe Sud-africaine de 1995 à trouver la mort prématurément, après le troisième ligne Ruben Kruger décédé en 2010 d'un cancer du cerveau, le demi de mêlée Joost van der Westhuizen emporté par la maladie de Charcot en 2017 et James Small, décédé en juillet dernier, des suites d'une crise cardiaque. Ces quatre internationaux ont tous disparu prématurément : 49 ans pour Williams, 45 pour Van der Westhuizen, 50 pour James Small et 39 pour Kruger.

Cette terrible "malédiction" des Springboks 1995, est tristement associée à des soupçons de dopage datant de l'époque de leur sacre au championnat du monde. Bien qu'aucune preuve n'ait jamais été révélée, les doutes ont grandi en voyant plusieurs joueurs comme c'est le cas pour Van der Westhuizen, développer des maladies neurologiques rares. 

Avec AFP

France tv sport francetvsport