France-Angleterre

Rugby : les Bleues ont résisté mais s'inclinent logiquement face à l'Angleterre

Publié le , modifié le

L'équipe de France féminine de rugby a débuté sa tournée d'automne par un choc et un revers contre l'Angleterre à Clermont (10-20). Les Bleues ont eu beaucoup de temps forts mais n'ont pas réussi à percer la défense anglaise, imperturbable, tout au long du match, en particulier avant le repos. Camille Boudaud a entretenu l'espoir et inscrit le seul essai français, en vain. Revanche la semaine prochaine.

Les Bleues avaient un goût de revanche en bouche. Elles restaient sur une défaite sans appel au Tournoi des Six Nations féminin (41-26) et une autre beaucoup plus décevante tant les Françaises avaient dominé le match des Super Series cet été (20-18). Pleines d'ambitions, elles ont démarré ce crunch avec envie : les trente premières minutes ont été essentiellement françaises pendant lesquelles elles ont poussé la défense anglaise dans ses retranchements mais sans trouvé la faille pour les déstabiliser. Bien en place, les Red Roses se sont montrées plus agressives et ont réussi à contenir chaque assaut des Bleues. 

Profitant d'un moment de creux, les Anglaises ont inscrit le premier essai de la rencontre par l'intermédiaire de Sarah Hunter. Après une touche, le maul du XV de la Rose a pu filer dans l'en-but pour aplatir le ballon (3-10). Le XV de France n'a rien pu faire sur cette action. Cinq minutes plus tard, l'Angleterre a réitéré sa formation et inscrit un nouvel essai à deux minutes de la mi-temps (3-17), le doublé pour Hunter.

Sursaut d'orgueil en seconde mi-temps 

Au retour des vestiaires, la consigne a semblé simple côté tricolore : être plus agressif en défense. Le message a été bien entendu et rapidement mis en place. Dans les rucks, l'équipe de France a affiché une défense solide lui permettant de se dégager de situations difficiles et de reprendre l'avantage. Malgré une pénalité concédée, les Anglaises ne sont pas parvenues à inscrire d'essai en seconde période. Les Françaises, elles, ont fini par trouver la faille à la 63e minute : sur un bon travail de N'Diaye qui a écarté sur l'aile droite, Camille Boudaud s'est faufilé et a marqué le seul essai français, transformé par Jessy Trémoulière (10-20).

Le XV de France peut nourrir des regrets, mais tout n'est pas à jeter dans ce match. Si les Anglaises se sont montrées plus précises et réalistes, les Tricolores ont prouvé qu'elles pouvaient aussi perturber les Anglaises. Trop de petites fautes et d'erreurs aux abords de l'en-but les ont empêchées de viser plus haut. La tâche sera plus difficile la semaine prochaine, puisqu'elles se déplacent sur les terres ennemies.

Elena Cervelle @Elena_Cvl