Rugby : le conciliateur propose à la FFR de reporter ses élections

Publié le , modifié le

Auteur·e : AFP
Bernard Laporte

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Prévues le 3 octobre prochain, les élections de la Fédération Française de Rugby pourraient être repoussées. C'est en tout cas la recommandation faite par le CNOSF à l'instance qui régit le rugby dans l'Hexagone. Le processus de campagne a été perturbé par les deux mois de confinement causé par la pandémie de Covid-19.

Le Comité national olympique et sportif français (CNOSF) recommande à la Fédération française de rugby (FFR) de reporter de deux mois les élections prévues le 3 octobre, dans un avis rédigé mercredi et dont l'AFP a obtenu copie.

Saisi en temps que conciliateur par la liste d'opposition menée par Florian Grill, qui estime que les deux mois de confinement (du 17 mars au 11 mai) l'ont empêché de faire campagne correctement, le CNOSF estime "judicieux de sécuriser cette élection en procédant à son report". La liste d'opposition, qui propose un report au 12 décembre, menace en effet de saisir le juge de l'élection en cas d'absence de compromis.

Un délai de report autorisé

"Cette période de confinement, dont la Fédération ne peut disconvenir qu'elle revêt un caractère exceptionnel, a indéniablement fait obstacle à la tenue de réunions publiques et nécessairement réduit l'audience électorale des candidats", affirme le CNOSF qui s'appuie sur la prorogation des délais échus pendant cette période, le report des élections municipales et la possibilité offerte aux fédérations sportives de reporter leurs élections jusqu'à fin avril 2021. Même si "aucune disposition statutaire n'imposait a priori la neutralisation de cette période préélectorale dans ces circonstances", le CNOSF estime que la FFR tirerait des "bénéfices" à reporter le scrutin.

Florian Grill est candidat à la présidence de la FFR
Florian Grill est candidat à la présidence de la FFR © PHOTOPQR/POPULAIRE DU CENTRE/MAXPPP

L'opposition réclamant que le vote ait lieu après l'assemblée générale financière, le conciliateur s'interroge également "sur ce qui apparaît comme une volonté fédérale de ne pas organiser son assemblée élective en concomitance avec son assemblée générale financière".

Président de la Ligue régionale d'Ile-de-France, Grill s'était déclaré candidat dès juin 2019. Bernard Laporte s'est lui déclaré candidat à un second mandat le 7 juillet. Laporte, ancien sélectionneur du XV de France, secrétaire d'Etat aux Sports et manager du RC Toulon, est président de la FFR depuis décembre 2016. Grill est soutenu par les anciens internationaux Jean-Marc Lhermet, Jean-Claude Skrela, Serge Blanco, Eric Champ, Fabien Pelous, Abdelatif Benazzi et Julien Pierre, tous en position éligible sur sa liste.

AFP