Rugby : l'Angleterre et le pays de Galles veulent un tournoi d'automne sans la France

Publié le , modifié le

Auteur·e : France tv sport
Anthony Watson (Angleterre) dépose Tomos Williams (pays de Galles) durant le Tournoi des Six Nations
Anthony Watson (Angleterre) dépose Tomos Williams (pays de Galles) durant le Tournoi des Six Nations | Adrian DENNIS / AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Alors que la tenue des tournées d'automne semble de plus en plus incertaine, l'Angleterre et le pays de Galles réfléchissent à un tournoi entre les îles britanniques, excluant la France et l'Italie alors que le comité du Tournoi des 6 Nations calme le jeu.

Le calendrier du rugby mondial se réorganise, après les annulations des tournées d'été entre nations de l'hémisphère nord et de l'hémisphère sud, et alors que les doutes s'accumulent concernant la tenue de celles d'automnes. La Nouvelle-Zélande a déjà indiqué qu'il était improbable que les joueurs puissent voyager avant 2021, et l'Australie ainsi que l'Afrique du Sud semblent prendre la même direction. Pour combler ce trou béant, l'Angleterre et le pays de Galles ont décidé de prendre les devants, et veulent organiser un "Tournoi des 4 Nations" avec l'Ecosse et l'Irlande selon The Rugby Paper

Des tournées d'automne déjà à la trappe ? 

L'Angleterre doit affronter la Nouvelle-Zélande (7 nov), l'Argentine (14 nov), les Tonga (21 nov) et l'Australie (28 nov). L'annulation des ces matches représenterait une perte de près de 120 millions d'euros, contre 95 millions d'euros pour une tenue à huis clos selon la BBC. De son côté, le pays de Galles devait recevoir les Fiji (7 nov), la Nouvelle-Zélande (14 nov), l'Argentine (21 nov) et l'Afrique du Sud (28 nov) avec près de 56 millions d'euros en jeu. Ils souhaiteraient donc remplacer ces rencontres par des matches aller-retour entre les îles britanniques, soit six rencontres par équipe.

Les latins écartés, le comité du Tournoi dément

Un format qui laisserait la France et l'Italie sur le carreau, afin d'éviter aux nations britanniques d'avoir à se déplacer sur le continent où les règles sanitaires sont plus strictes. Cela priverait au passage les Bleus de leurs principaux adversaires de renom. Si l'on enlève les nations du Sud et ce quatuor européen, il ne reste plus grand monde pour faire frémir les supporters. En attendant d'éventuelles annulations, la France est censée affronter la Géorgie à Saint-Etienne (7 nov), avant de recevoir l'Australie (14 nov) et l'Afrique du Sud (21 nov) au Stade de France. 

Dans le même temps, le flou plane toujours sur la tenue de la fin du Six Nations. Irlande-Italie, Galles-Ecosse, Italie-Angleterre et France-Irlande doivent encore avoir lieu et le créneau prévu, fin octobre, n'a toujours pas été confirmé. C'est sur quoi le comité des 6 Nations planche en priorité. "Les Six Nations, ainsi que ses six fédérations ont la ferme intention de conclure le Tournoi des Six Nations 2020 et espèrent faire rejouer les matchs reportés plus tard dans l’année", a précisé la direction du Tournoi dans un communiqué ce lundi en voulant couper court à cette "spéculation" des médias. Il faudra "encore quelques semaines avant que la situation ne s'éclaircisse" pour que le comité présente "des options de reprise plus définitives". Bill Beaumont, tout juste réélu à la tête de World Rugby, commence son second mandat avec un épineux dossier à gérer. 

France tv sport francetvsport