Israel Folau
Israel Folau risque de ne pas se relever après ce nouveau scandale | Marty Melville / AFP

Rugby : Israel Folau, limogé pour ses propos homophobes, ne sera pas à la Coupe du monde

Publié le

En cette journée internationale de lutte contre l’homophobie, la fédération australienne de rugby a décidé vendredi de sanctionner sa star, Israel Folau. L’arrière avait publié une photo avec des propos homophobes sur son compte Instagram le 10 avril.

Après plusieurs provocations, Israel Folau a été limogé par la commission de discipline de la Fédération australienne de rugby ce vendredi. Le 10 avril dernier,  il avait publié une photo avec des propos homophobes sur son compte Instagram. "Ivrognes, homosexuels, adultères, menteurs, fornicateurs, voleurs, athées, idolâtres, l’Enfer vous attend. Repentez-vous ! Seul Jésus peut vous sauver". Ce rugbyman australien de 37 ans, est un fidèle chrétien évangéliste.  Plusieurs publications sur son compte sont en rapport avec sa religion.

Il se dit "profondément attristé"

A la suite de cette décision, Israel Folau a publié un communiqué où il se dit "profondément attristé". Avant de poursuivre, "En tant qu’Australiens, nous naissons avec certains droits, notamment le droit à la liberté de religion et le droit à la liberté d’expression. La foi chrétienne a toujours fait partie de ma vie et je crois que mon devoir en tant que chrétien est de partager la parole de Dieu. Soutenir mes convictions religieuses ne devrait pas empêcher ma capacité à travailler ou à jouer pour mon club et mon pays." Le rugbyman a 72h pour faire appel.

Folau n’en est pas à son coup d’essai

Ce n’est pas la première fois qu’il tient des propos homophobes. Opposé à la légalisation du mariage pour tous, il avait affirmé en avril 2018 que "L’Enfer" attendait les homosexuels à moins qu’ils ne se repentent de leurs péchés. La Fédération australienne de rugby, critiquée pour sa clémence, l’avait convoqué sans le sanctionner. Un mois plus tard, il avait posté une vidéo dans laquelle un évangéliste américain évoquait le mariage gay comme des "perversions sexuelles indescriptibles".

Meilleur marqueur de l'histoire du Super Rugby avec 60 essais depuis 2013, il avait bénéficié d’une forme de protection de sa fédération. Folau avait même signé un nouveau contrat jusqu’en 2022 pour plusieurs millions de dollars australiens. Jusqu’à sa nouvelle provocation. Avec ses sorties désastreuses pour l’image du rugby de son pays, il avait fini par irriter le sponsor principal des Wallabies. Le dirigeant de la compagnie aérienne australienne Qantas étant ouvertement homosexuel. L’entreprise évoque des propos "vraiment décevants".

Le lendemain de sa publication, la fédération australienne de rugby avait déjà mis un terme à son contrat, ce qui l’empêchait de participer à la Coupe du monde 2019. "Si Israel est en droit d’avoir des convictions religieuses, la manière dont il les a exprimées n’est pas compatible avec les valeurs de ce sport".

Publication homophobe sur l'Instagram d'Isreal Folau

Elena Cervelle @Elena_Cvl