Rémy Martin se porte partie civile dans son conflit avec Missoup

Publié le

Le rugbyman montpelliérain a annoncé ce samedi à Bayonne qu'il allait se porter partie civile après son altercation avec le Toulonnais Olivier Missoup, jugé lundi à Montpellier pour "violences volontaires avec préméditation". "Je me porte partie civile" à l'audience, qui se tiendra lundi devant le tribunal correctionnel de Montpellier, a déclaré le troisième ligne de Montpellier lors d'une conférence de presse à l'Aviron Bayonnais.