Ralepelle et Basson blanchis des accusations de dopage

Publié le

Les deux internationaux sud-africains Mahlatse Chiliboy Ralepelle et Bjorn Basson, contrôlés positifs à la méthylhexanéamine (stimulant) en novembre, ont été blanchis par la Fédération sud-africaine de rugby (SARU). Ralepelle et Basson, contrôlés à l'issue du match remporté par l'Afrique du Sud contre l'Irlande 23 à 21 le 6 novembre à Dublin, avaient été convaincus de dopage à la méthylhexanéamine, un stimulant interdit, l'analyse de l'échantillon A.