ProD2: le LOU imprime un rythme d'enfer

Publié le , modifié le

Lyon a creusé l'écart en tête de la Pro D2 après sa victoire bonifiée contre Carcassonne (35-10) dimanche lors de la 16e journée, quand son dauphin, Agen, ne décrochait "que" quatre points contre Albi (28-17). Après cette première sortie en 2014, le LOU compte désormais huit longueurs d'avance sur le SUA et onze sur La Rochelle et Pau. De quoi continuer à envisager sereinement l'avenir et une accession directe en Top 14. A domicile face à un mal-classé, qui venait d'enregistrer l'arrivée de Christian Gajan au poste d'entraîneur, le LOU n'a jamais tremblé en inscrivant cinq essais transformés.

De son côté, Agen peut regretter de ne pas avoir su conserver le bonus  offensif contre Albi, en dépit d'une fin de première période canon qui les a vu  mener 21-0. Le SUA a tout de même conforté sa deuxième place grâce à la défaite de Pau  à Auch (12-9) samedi. La Section était pourtant invaincue sur ses six matches  précédents... Cela fait les affaires de son adversaire qui abandonne la  lanterne rouge à Carcassonne. 

Les Palois voient du coup revenir à hauteur La Rochelle, vainqueur dimanche  de Mont-de-Marsan à Marcel-Deflandre (32-16). Les Maritimes ont aussi manqué le  bonus offensif alors qu'ils ont eu le match en main quasiment de bout en bout. Narbonne a de son côté joliment préservé sa place virtuelle de  demi-finaliste en allant s'imposer à Aurillac samedi (32-29), laissant tout de  même aux Cantaliens le point du bonus défensif. 

Les Audois, qui recevront Lyon dimanche prochain, comptent tout de même  sept points de retard sur le 4e rang et la concurrence est rude pour leur  cinquième place: Colomiers navigue à deux points, Bourgoin à quatre, Tarbes et  Aurillac à cinq. Si Colomiers a battu Dax sans trembler (20-3), le CSBJ n'a pu prendre que  le bonus défensif dans un match tendu sur le terrain de l'autre promu,  Bourg-en-Bresse (20-13). Tarbes a de son côté assuré l'essentiel face à Béziers  (23-17).

AFP