Willie du Plessis, demi d'ouverture de Bayonne

ProD2 : Bayonne arrache le match nul contre Mont-de-Marsan (28-28)

Publié le , modifié le

Quel suspens entre Bayonne et Mont-de-Marsan ! Face à des Bayonnais qui ont couru après le score durant toute la rencontre, les Montois ont confirmé les belles promesses entrevues contre Massy. Mais ont laissé filé la victoire en fin de match dans un dernier sursaut d'orgueil de l'Aviron (28-28).

Il y a des après-midis comme ça où l’on a beau être devant au score durant (presque) tout le match, sans pour autant repartir avec les quatre points de la victoire. Et à contrario, faire la course derrière le tableau d’affichage pendant 45 minutes et décrocher plus qu’un simple bonus défensif. Dans un dernier élan, l’Aviron Bayonnais est allé chercher un match nul quasi inespéré face au Stade Montois, après avoir remonté le terrain sur les 4 dernières minutes de la partie. Après une dernière pénalité rapidement jouée, c’est le 2e ligne Evrard Oulaï qui a franchi la ligne landaise (81e). Au pied, Willie du Plessis n’a pas tremblé, malgré quelques échecs dans l’après-midi.

Du Plessis et Gerber en forme

Ce premier acte du derby basquo-landais n’aura donc souris à personne. Et aucune victoire à l’extérieur n’a, pour l’heure, été enregistrée en ProD2. Pourtant, avec une insolente efficacité, Mont-de-Marsan pensait bien faire taire un Jean-Dauger chantant après l’essai du talonneur Torsten Van Jaarsveld (19e). Une deuxième réalisation en deux matches pour le Namibien qui met Bayonne sur de bons rails. Mais Danre Gerber est venu calmer les ardeurs basques avec un doublé (35e), dont une interception (39e).

Après la pause, Du Plessis permet aux hommes de Vincent Etchetto de revenir à hauteur des Landais grâce à deux pénalités (49e, 57e) et un essai (68e, 21-21). A dix minutes du terme, Nacani Wacaya pense offrir la victoire aux Montois (21-28e, 71e). Mais Willie Du Plessis, 13 points cet après midi, ne voulait pas tomber dans un antre pris à quatre reprises la saison dernière. Ce match nul contente les deux équipes au classement, qui intègrent le top 6, derrière Béziers et Montauban co-leaders.

Maxime Gil gil_maxime_34