Fred Gaveau, joueur d'Aurillac contre Oyonnax - ProD2

ProD2 : Aurillac s'impose avec le coeur face à Oyonnax, Colomiers de justesse devant Provence Rugby

Publié le , modifié le

La première journée de ProD2 a touché à sa fin ce dimanche. Aurillac est parvenu à s'imposer sur sa pelouse face à Oyonnax (20-19) dans une ambiance forcément particulière, tandis que Colomiers est passé tout proche d'une défaite sur sa pelouse face à Provence Rugby.

C’est dans un contexte pesant que la ProD2 a repris ses droits ce week-end. Et si l’on pouvait légitimement douter de l’état de forme d’Aurillac au moment d’affronter Oyonnax sur la désormais tragique pelouse de Jean-Alric, il n’en fût rien. Les Cantalous semblent même avoir été galvanisés pour offrir à Louis Fajfrowski le plus bel hommage qu’il soit : une victoire face aux anciens pensionnaires du Top 14. Une entame tonitruante a placé les Aurillacois dans les meilleures dispositions, Bastien Colliat filant rapidement derrière la ligne (2e), imité par Jack McPhee (20e). Joris Seconds assure au pied pour une avance légitime à la pause (20-6). Le deuxième acte s’avèrera plus coriace pour le SACA, Dug Codjo permettant aux Haut-Bugistes de revenir dans la partie (65e, 20-19). Mais en faisant le dos rond pendant le dernier quart d’heure, Aurillac est parvenu à égayer (un peu) sa semaine.

Retour manqué pour Brive

Plus tôt dans la journée, Provence Rugby est passé tout près d’un premier exploit cette saison. Du côté de Colomiers, les Aixois étaient en tête lorsque la sirène a retenti… Le moment choisi par Brandon Fajardo de claquer un drop de 35m entre les poteaux provençaux pour offrir la victoire aux Columérins (28-26). Avant la frayeur d’une défaite inaugurale à domicile, les Haut-Garonnais avaient pourtant bien débuté, menant 11-3 à la pause grâce à un essai de Grégoire Maurino (21e), avant de prendre le large sur un doublé du centre (42e) suivi d’un essai de pénalité (51e). Mais piqué au vif, le promu va inscrire deux essais par Charles Malet et Eroni Narumasa et profiter de l’indiscipline haut-garonnaise pour prendre les commandes du match (25-26), avant de les lâcher en toute fin de match. Première très encourageante pour les joueurs d’Aix-en-Provence.

Hier soir, Brive a craqué à Bayonne pour son retour en ProD2. Relégués du Top 14 la saison dernière, les Brivistes ont longtemps tenu le choc, grâce à deux essais marqués par Stuart Olding (7e) et Samuel Marques (40+5e), répondant aux réalisations de Torsten Van Jaarsveld (4e) et Willie Du Plessis (12e). Mais les Bayonnais ont accéléré en fin de rencontre, profitant de l'exclusion temporaire de Luka Goginava pour aller chercher deux essais dans le dernier quart d'heure avec Grégory Arganèse (66e) et Metuisela Talebula (76e), privant les Coujoux du bonus défensif (30-17).

Brive a été mis en difficulté par Bayonne pour son retour en ProD2
Brive a été mis en difficulté par Bayonne pour son retour en ProD2 © Chopin Jean Daniel

Bourg-en-Bresse frôle le succès

Vendredi en ouverture, Béziers s’est difficilement imposé face à Soyaux-Angoulême (25-21). Les Biterrois ont dû leur salut à la botte de Thibauld Suchier, aussi passeur décisif sur l’essai de Maxime Veau (42e), et Jérôme Porical pour compenser les deux essais angoumoisins (Sitauti, 55e et Coletta, 80e+2). Montauban a également été mis en difficultés par Carcassonne (16-12) mais la réalisation de Waisale Sukanaveita (19e) a offert aux Montalbanais leur premier succès de la saison, eux qui étaient tombés à Sapiac la saison dernière face aux Audois.

Après une entame de match catastrophique, Mont-de-Marsan est venu à bout de Massy (33-10) en fin de match grâce à Laurence Pearce (78e) et Dorian Laborde (80+2e), tandis que Biarritz s’est fait peur contre Nevers. Les Biarrots n’ont pas  marqué de points de la demi-heure de jeu jusqu’au coup de sifflet final. L’essai d’Uwanakoro Tawalo (1e) et le pied de Pierre Bernard ont suffi pour créer un écart que la réalisation de Fa’atoina Autagavaïa (36e) et le pied des buteurs neversois ne sont pas parvenus à combler (19-16). A noter le match nul décroché par Bourg-en-Bresse face à Vannes (19-19). Rageant pour le promu qui, lui aussi, tenait la victoire jusqu’à la sirène, grâce à William Wavrin (39e). Mais Jules Le Bail en a décidé autrement (80e) et contraint les deux équipes à partager les points.

Maxime Gil gil_maxime_34