Logo Pro D2
Logo Pro D2 | DR

Pro D2 : Bourgoin fait appel de son retrait de points

Publié le , modifié le

Le club de rugby de Bourgoin-Jallieu, dernier de Pro D2, va faire appel de son retrait de 8 points imposé par la DNACG pour budget non maîtrisé.

Le CS Bourgoin-Jallieu, déjà bon dernier de Pro D2, a indiqué qu'il allait faire appel de la décision de lui retirer 8 points au classement pour budget non maîtrisé, dès que celle-ci lui aura été notifiée officiellement, a-t-on appris mardi. Ce retrait de 8 points infligé à Bourgoin par le conseil supérieur de la Direction nationale d'aide et de contrôle de gestion (DNACG), avait été annoncé lundi par la Ligue nationale de rugby (LNR).

"Pour commencer, cet arrêt de la DNCAG n'est nullement ferme et définitif. Le club va effectuer, dès la notification officielle de celui-ci, un appel extrêmement consistant de ce jugement", écrit le club sur son site officiel, jugeant par ailleurs "brutale" la décision de la DNACG. Le CSBJ dispose d'un délai de 10 jours pour faire appel de cette décision prise après examen du dossier du club lors d'une réunion le 13 décembre, avait précisé la LNR dans un communiqué.

Les faits "résultent principalement d'un retard administratif des éléments demandés, dû à de multiples raisons, internes au club, mais qui n'excusent nullement notre atermoiement dans le traitement de ce dossier", reconnaît le CSBJ. "Nous allons donc nous attacher à trouver les réponses idoines, et ce, au plus vite, afin d'infirmer cette décision qui n'est pour l'instant qu'administrative", assure le club. Le CSBJ affirme avoir "avancé considérablement sur les aspects financiers, les partenaires et la venue de probables nouveaux investisseurs (...) et ce dans les prochains mois si ce n'est les semaines à venir", précise-t-il.

La sanction se décompose en trois parties: 5 points de retrait pour "non-respect des engagements pris à l'égard de la DNACG au titre de son budget 2016/2017, 1 point pour incohérence entre le budget actualisé de la saison 2015/2016 (...) et les comptes définitifs", et 2 points par révocation de sursis pour une précédente sanction portant sur la saison 2014/2015. Avec cette sanction s'envoleraient les derniers espoirs de maintien du club isérois, déjà dernier à mi-parcours avec 9 points de retard sur Albi, le premier non-relégable.

AFP