Silvère Tian (US Oyonnax)
. | RAYMOND ROIG / AFP

Oyonnax: sanction réduite de près de cinq mois pour Tian

Publié le , modifié le

La suspension jusqu'au 30 juin 2017 de l'ailier d'Oyonnax Silvère Tian, pour avoir menacé verbalement et physiquement un arbitre, a été réduite de près de cinq mois par la commission d'appel de la Fédération française de rugby (FFR).

"Silvère Tian a été notifié de l'appel de sa sanction. Sa suspension pour +actions ou paroles menaçantes à l'encontre d'un officiel de match+ a été réduite à 36 semaines. Il pourra retrouver les terrains dès le 9 février 2017 et participer à la 20ème journée de Pro D2", a indiqué le club sur son site internet. "C'est une décision qu'on prend plutôt avec satisfaction. La sanction était quand même lourde même si nous n'avons pas du tout cautionné l'attitude de Silvère Tian. Ce dernier s'est senti soulagé quand il a appris la nouvelle. D'ici son retour sur la pelouse, il continuera l'entraînement", a déclaré à l'AFP Thierry Emin, vice-président d'Oyonnax.

Lors du match de Top 14 contre Grenoble, le 2 avril, Tian, alors déjà sanctionné d'un carton jaune, avait été exclu définitivement pour avoir répondu sèchement à l'arbitre Romain Poite, avant de le menacer. Son exclusion avait précipité la défaite de son club (20-27), quasiment synonyme de descente en Pro D2, finalement actée en fin de saison. Tian avait présenté ses excuses à Romain Poite après le match. Mis à pied le 15 avril par son club, il avait été suspendu cinq jours plus tard par la commission de discipline de la Ligue nationale de rugby (LNR) jusqu'au 30 juin 2017, soit pendant 64 semaines. Une sanction alors synonyme de fin de carrière pour le joueur, qui a eu 36 ans en juillet et arrive en fin de contrat avec Oyonnax en juin 2017. La commission de discipline de la LNR avait également infligé une amende de 10.000 euros à Oyonnax pour "+non-respect de l'article 65 des règlements généraux de la LNR+ en raison du comportement de son joueur à l'égard de l'arbitre".

AFP