Lille se tourne vers ses fans pour combler son déficit

Publié le , modifié le

Le Lille Métropole Rugby, dont la montée en Pro D2 a été remise en cause par le gendarme financier du rugby professionnel (DNCG), a décidé de faire appel au financement participatif pour combler son déficit et valider son accession au rugby pro. "Le LMR peut encore combler son déficit pour entériner sa montée acquise sur le terrain. Paul Luciani, son président, est déterminé à se battre. Pour cela, il a décidé de faire appel au financement participatif", a indiqué le club dans un communiqué.

Le LMR a fait appel à une plateforme de financement participatif dirigée  par l'ancien dirigeant du LOSC Loïc Yviquel et l'ancien international de rugby  Sylvain Marconnet. "L'objectif est de lever, avant le 10 juillet, entre 100.000 et 200.000  euros nécessaires à la sécurisation des finances du club", indique le  communiqué. "Les généreux donateurs pourront se voir offrir de nombreux cadeaux allant  des photos de l'équipe aux maillots dédicacés en passant par des écharpes  +ChtiRugby+ ou des invitations à des matchs de Pro D2" et tous "verront leur  nom apposé sur le tableau des donateurs à l'entrée du stade", ajoute le club.

Vendredi soir, quelque 20.025 euros avaient été collectés par la plateforme. La DNCG a refusé mardi l'accession du LMR en Pro D2 pour raisons  financières, mais le président Luciani a fait appel de cette décision. L'instance de contrôle a mis au jour des dettes d'environ 800.000 euros  datant de la période 2011-2014, soit le double de ce qu'avait révélé le propre  audit de la nouvelle direction du club nordiste à son arrivée à l'été 2014.

AFP