Paul Goze
Paul Goze, le président de la Ligue Nationale de Rugby. | DOMINIQUE FAGET / AFP

La FFR "favorable" à la fusion basque

Publié le , modifié le

La Fédération française de rugby (FFR), réunie vendredi en comité directeur, a indiqué qu'elle portait "un regard favorable" sur le projet de fusion des clubs de Biarritz et Bayonne, tout en fixant un ultimatum au 4 juillet.

"La Fédération Française de Rugby et la Ligue Nationale de Rugby portent un regard  favorable à la création d'un club professionnel au Pays Basque et insistent sur la nécessité absolue de respecter l'échéance du 4 juillet 2015 pour finaliser ce rapprochement", a annoncé la FFR dans un communiqué. A l'occasion de son comité directeur, la FFR a donc "décidé de mettre en place le cadre réglementaire permettant la création d'une entité commune entre clubs professionnels". Les règlements généraux de la Fédération ne prévoyaient  jusque-là que les cas de rapprochements entre formations amateurs. Jeudi, le président de la LNR Paul Goze avait donné un avis positif sur le sujet. "Il est de bonne gestion que deux clubs qui sont à 5 km l'un de l'autre,  qui se concurrencent sur le public, les partenaires, les collectivités locales, mettent leurs forces en commun. Ça me paraît cohérent", avait-il déclaré à l'AFP.

Le Conseil de surveillance de l'Aviron Bayonnais favorable à la fusion

De son côté, le Conseil de surveillance de l'Aviron Bayonnais a voté vendredi en faveur du projet de création d'un nouveau club en Pro D2 aux côtés du Biarritz Olympique. Pour que la fusion soit définitivement actée, il faudra que les deux clubs obtiennent l'aval de leurs assemblées générales extraordinaires respectives, qui se tiendront le 20 juin pour Biarritz, présidée par l'ancien international Serge Blanco, également vice-président de la Fédération française de rugby (FFR), et le 25 juin pour Bayonne.

AFP