Débuts difficiles pour Perpignan et Biarritz

Publié le , modifié le

Perpignan, face à Colomiers (22-9), et surtout Biarritz, vainqueur in extremis d'Aurillac (16-15), ont connu des débuts difficiles à domicile dimanche lors de l'ouverture de la saison de la Pro D2 de rugby.

Le BO et l'Usap, deux clubs historiques du rugby français relégués au  printemps, ont ainsi pu mesurer la tâche qui les attend afin de remonter  immédiatement dans l'élite. Biarritz, désormais entraîné par l'ancien sélectionneur de l'Irlande Eddie  O'Sullivan, s'est ainsi imposé contre Aurillac à Aguiléra grâce à une pénalité  de son ouvreur remplaçant Kévin Boulogne dans les derniers instants (78). Perpignan a semblé également manquer de repères après avoir largement  remanié son effectif à l'intersaison. Les Catalans, pour le retour aux  commandes d'Alain Hyardet, ont dû attendre les 20 dernières minutes pour se  détacher, bien aidés par la botte de l'ailier Jonathan Bousquet, auteur de 17  points au total.

Les autres prétendants à la montée ont également éprouvé des difficultés,  samedi. Dans un match spectaculaire où six essais ont été inscrits (dont deux  par le Biterrois Peyras-Loustalet), Agen, battu en finale d'accession la saison  dernière par La Rochelle, s'est incliné à Béziers (27-31). Pau, éliminé lui en demi-finale et finaliste lors des deux exercices  précédents, a dû cravacher pour s'imposer chez le promu Massy (14-12) pour les  grands débuts comme entraîneur principal de Simon Mannix, ancien adjoint au  Racing-Métro et au Munster.

Narbonne, surprise du dernier exercice (élimination en demi-finale), a  connu moins de réussite à domicile contre Mont-de-Marsan (12-20) après une  seconde période blanche (aucun point inscrit). Voir Montauban occuper symboliquement la tête du Championnat constitue une  autre surprise. L'USM, qui retrouve le rugby professionnel après quatre ans  passés en Fédérale 1, a corrigé Carcassonne (30-13) à Sapiac, s'offrant le  bonus offensif grâce à quatre essais, dont trois de l'ailier néo-zélandais  Taleta Tupuola. Dans les autres matches, Tarbes a battu Dax et son nouvel ouvreur Julien  Peyrelongue (28-22), alors qu'Ugo Mola fêtait sa première sur le banc d'Albi  par une victoire à Bourgoin assortie de quatre essais (32-23).

AFP