Chabal LOU
Sébastien Chabal | PHILIPPE DESMAZES / AFP

Chabal risque gros

Publié le , modifié le

Le plus médiatique des joueurs de rugby, Sébastien Chabal, comparaît vendredi matin (11H45) devant la commission de discipline de la Ligue nationale (LNR) pour un coup de poing sur Marc Giraud qui pourrait lui valoir une lourde suspension.

Depuis le 14 décembre, son geste a fait le tour d'internet: on y voit  clairement le troisième ligne de Lyon décocher un puissant coup de poing au  visage du N.8 d'Agen Marc Giraud qui le retenait par le maillot à la sortie  d'un regroupement à la 61e minute de la rencontre la 14e journée de Pro D2  Agen-Lyon. Sous la violence du coup, l'Agenais avait perdu connaissance et avait dû  être évacué sur une civière, sans toutefois aucune conséquence physique grave.  Chabal avait reçu un carton jaune jugé clément par de nombreux observateurs,  dont le club d'Agen qui a demandé sa citation en commission de discipline.

Selon l'article 725-1 du barème des sanctions et mesures sportives de la  LNR, "frapper un adversaire avec la main, le bras ou le poing" peut valoir une  suspension allant de deux à 52 semaines. Sébastien Chabal, aujourd'hui âgé de 36 ans, a d'ores et déjà affirmé son  intention de plaider coupable. "Il n'y a pas grand-chose d'autre à dire, si ce  n'est à m'excuser de ce geste d'énervement qui n'est pas acceptable sur un  terrain", déclarait-il fin décembre dans le quotidien local Le Progrès. Pour le plus célèbre barbu de France qui s'interroge sur la suite de sa  carrière la saison prochaine, une lourde sanction serait un coup dur. Son club  du Lyon OU, leader de Pro D2 à la mi-saison, serait également sévèrement  handicapé dans sa quête de remontée en Top 14 après son bref passage lors de la  saison 2011-12.

AFP