La Rochelle face à Carcassonne
Les Rochelais face aux joueurs de Carcassonne | MAXPPP - PQR - SUD OUEST - JULIAN DOMINIQUE

Carcassonne saisit le CNOSF

Publié le , modifié le

Carcassonne va contester la décision de la Commission d'appel de la Fédération française de faire rejouer son match contre La Rochelle (Pro D2), en la portant devant le Comité national olympique. L'enjeu est très important pour les deux clubs: Carcassonne (14e) se débat pour assurer son maintien, tandis que La Rochelle (3e) vise une demi-finale à domicile.

Le 22 février, les Rochelais s'étaient imposés à Carcassonne (35-33) grâce  à une pénalité réussie après la sirène. Le 24 mars, la LNR avait donné raison à  Carcassonne, qui avait porté réclamation en arguant que cette pénalité n'aurait  pas dû être tapée. La Rochelle avait ensuite fait appel auprès de la FFR, qui avait donc  décidé mardi de faire rejouer la rencontre le mercredi 7 mai, entre  l'avant-dernière et la dernière journée de Pro D2.

"L'US Carcassonne se devait de réagir après la décision incompréhensible de  la Commission d'appel de la FFR de nous obliger à rejouer le match contre La  Rochelle. C'est pourquoi nous poursuivons la procédure devant le CNOSF", écrit  le club dans un communiqué, en précisant que la demande avait été acceptée par  le Comité. "Notre club est en conséquence convoqué le mardi 6 mai à 14h00" au siège du  CNOSF. "De ce fait, la décision de la Commission d'appel de la FFR est  suspendue."

AFP