Wasps Toulouse Louis Picamoles charge rafût 01 2011 maillot blanc
Louis Picamoles | AFP - Carl De Souza

Picamoles: "Un an, cela peut sembler long"

Publié le , modifié le

Totalement écarté des sélections de Marc Lièvremont depuis un an, Louis Picamoles fait son retour dans le XV de France au meilleur moment, pour la Coupe du monde. "C'est vrai qu'un an cela peut sembler long et ce sont des moments un peu compliqués. C'est sûr que cela fait encore plus plaisir." Le Toulousain avoue s'être remis "en question à temps, même si j'ai cru un moment que cela serait trop tard." Désormais, il concède: "Je vais savourer cela sans culpabiliser"

- Quelle a été votre réaction à l'annonce de votre sélection?
- "Très heureux forcément. C'est une énorme joie, une énorme satisfaction. Je vais essayer de savourer car c'est quelque chose d'assez exceptionnel pour moi. Mais en même temps il va vite falloir se replonger dans la préparation de notre demi-finale de Top 14 avec le Stade Toulousain. Je sais que je dois tout cela à mes partenaires et au staff du Stade Toulousain. C'est grâce à eux que je vais avoir la chance de participer à cette Coupe du monde."

- Etes-vous surpris par cette sélection alors que vous n'aviez plus fréquenté l'équipe de France depuis un an?
- "Je suis surtout très heureux. Je savais que le staff continuait à m'observer mais je n'avais pas de contact particulier avec eux. C'est vrai qu'un an cela peut sembler long et ce sont des moments un peu compliqués. Je me suis replongé dans le quotidien du Stade Toulousain. C'est sûr que cela fait encore plus plaisir. Je remercie le staff de l'équipe de France de sa confiance et je vais essayer de leur rendre cette confiance. J'ai su me remettre en question à temps, même si j'ai cru un moment que cela serait trop tard."

- Votre sélection est aussi en partie due à l'absence de Sébastien Chabal. Votre réaction ?
- "J'ai d'autres choses à penser. Je respecte énormément Sébastien Chabal que je commence à connaître un petit peu, mais je me concentre sur moi sans m'occuper des autres. Je suis très content pour Lakafia. Je ne suis personne pour dire qui mérite sa place plus que d'autres. Les choix ont été faits. J'ai déjà connu ce genre de désillusions et je vais savourer cela sans culpabiliser non plus."