Parisiens et Toulousains l'an dernier au Stade de France
Parisiens et Toulousains l'an dernier au Stade de France | BERTRAND LANGLOIS / AFP

Paris-Toulouse, toujours un choc

Publié le , modifié le

Le Stade de France comme théâtre, le Stade Français d'un côté, le Stade Toulousain, champion de France, de l'autre. Tout est réuni pour le choc de la 9e journée du Top 14 samedi. Dans les autres rencontres, le leader Toulon reçoit Bayonne. Montpellier et Grenoble s'offre un sommet pour titiller le podium. Castres et le Racing iront à Agen et Perpignan chercher des points. Dans le choc des derniers, Mont-de-Marsan vise un premier succès face à Bordeaux Bègles

Paris est moins bien depuis trois saisons. Incapable de se qualifier pour les play-offs depuis 2009, le club champion de France à cinq reprises depuis 1998 tente de retrouver son lustre avec une nouvelle génération (Plisson, Flanquart,Doumeyrou) encadrée par des cadres (Parisse, Papé, Attoub, Contepomi). "Pour nous, c'est un choc. Pour eux (les Toulousains), on n'est plus la bête à abattre. On a fortement rétrogradé", reconnait l'entraîneur des avants David Auradou. Du coup, Paris se veut pragmatique et vise d'abord un résultat. "Je signe pour gagner 9-6 contre Toulouse", pronostique le jeune ouvreur Jules Plisson. "La manière, on s'en fiche un peu", abonde le deuxième ligne Pascal Papé.

En face, Toulouse ne vient pas avec toutes ses forces. Sans Dusautoir blessé (genou) et indisponible quatre semaines, peut-être sans sans Tolofua (suspendu), Botha (touché à une cheville), Albacete (clavicule), Picamoles (genou), Steenkamp (côtes), le manageur Guy Novès devrait faire tourner. Une aubaine? "Pas du tout", répondent les Parisiens, conscient que les Toulousains galvaudent rarement un match. "Le résultat n'est jamais fait d'avance", conclut Papé dans un sourire carnassier. Toulouse sera au "rendez-vous" confirme le 3e ligne toulousain Yannick Nyanga.

Toulon en patron, un choc inédit Montpellier-Grenoble

Dans les autres rencontres, le leader Toulon, au sortir de deux victoires européennes, dont une convaincante à Cardiff, s'attend à un match engagé face à Bayonne qui a besoin de points. Le manager varois Bernard Laporte sera-t-il tenter de faire tourner un effectif de qualité mais limité en nombre? C'est la question. Sinon, Toulon a toutes les armes pour poursuivre son superbe parcours (7 victoires en 8 journées).

Le sommet entre Montpellier et Grenoble est inédit. Vainqueur de ses trois dernières rencontres, le club héraultais vient de récupérer ses six argentins et se retrouver armer pour franchir un cap dans son jeu et en mêlée. En face, le promu isérois, cinquième, réalise un début de saison au-delà de ses espérances et vient s'étalonner. Le sixième Castres vise un résultat à Agen. La rencontre entre Perpignan et Racing Métro promet des étincelles entre deux formations qui ont besoin des confirmer des bonnes prestations en points.

Choc des cancres

Derrière, le choc entre Mont-de-Marsan - Bordeaux-Bègles s'annonce bouillant et tendu. Dernier avec 8 défaites en 8 journées, les Montois vont mourir l'arme au poing par le jeu et rien que le jeu face à des Bordelais, tout aussi joueurs et…. relégable. Dans ce genre de rencontre, l'équipe qui gardera la tête froide avec un coeur chaud ne sera pas loin du succès libérateur. 

Mathieu Baratas