Paris, Toulon et Perpignan visent les quarts

Paris, Toulon et Perpignan visent les quarts

Publié le , modifié le

Le Stade Français et Toulon ont leur billet pour les quarts de finale du Challenge européen à portée de main lors de la 6e et dernière journée, mais la tâche s'annonce plus ardue pour Perpignan qui se déplace chez les Anglais d’Exeter, un concurrent pour la qualification. Pour Bayonne, il faudra un miracle anglais.

Les Parisiens, en pleine forme en Top 14 et auréolés du meilleur bilan de la compétition jusqu'à présent (24 points sur 25 possibles), reçoivent samedi les Anglais de Worcester. Les joueurs de la capitale, vainqueurs à l'aller en Angleterre (23-14), possèdent un sérieux avantage et même une défaite en inscrivant un essai de plus que leurs adversaires peut leur suffire pour se qualifier. Les finalistes de la saison dernière veulent soigner le score pour terminer meilleur premier de la phase des poules et être assuré de recevoir en quarts. "On a objectif clair : rester invaincu à Charléty. Il est hors de question de parler de défaite point à la ligne", a dit le pilier vétéran Olivier Milloud.

Toulon, en tête de la poule 2 (20 points), n'a besoin que d'un point chez les modestes Italiens de Padoue samedi pour être assuré de la qualification. Le but sera également de faire le plein pour s'assurer un quart à domicile – l’objectif du club en début de saison. Après avoir arraché le bonus offensif face à Lyon avec un essai à la 82e, l’opération semble moins difficile à Petrarca, derniers de la poule, avec zéro point. 

Plus dur pour Perpignan, infime espoir pour Bayonne

Perpignan, en position délicate en Championnat, n'a d'autre choix  que de s'imposer samedi chez le leader de la poule 4, les Anglais d'Exeter, une des révélation de la saison outre-atlantique, pour continuer l'aventure européenne. A l’aller, Perpignan l’avait emporté difficilement sur sa pelouse (15-12). Depuis, le club est monté en régime et affiche un visage plus séduisant et plus conquérant.

A Bayonne, ce sera la première du duo Faugeron-Avril. Même si ce n'est pas l'objectif prioritaire, une qualification pour les quarts est possible. Les Basques doivent s'imposer avec bonus  contre les Italiens de Rovigo en espérant que les Londoniens des Wasps ne  s'imposent pas dans le même temps face à Bordeaux-Bègles, déjà éliminé. Un scenario difficile compte tenu qu'à l’aller, les Anglais avait gagné sur la pelouse de l’UBB 47 à 14. Avant de regarder outre-manche, les Bayonnais chercheront surtout à se rassurer sur les terrains avant de replonger dans la lutte pour le maintien.

Mathieu Baratas