Felipe Contepomi face à David Skrela
L'Argentin Felipe Contepomi a trouvé ses marques à Paris | AFP - Miguel Medina

Paris et Toulon premiers de cordée

Publié le , modifié le

Le Challenge européen débute ce jeudi avec deux premières affiches concernant des clubs français ambitieux: Worcester/Stade Français et Toulon/Padoue. Stadistes et Varois partent favoris. Vendredi, Perpignan affronte les Anglais d'Exeter en attendant le copieux programme de samedi avec cinq clubs français engagés. Le choc opposera Brive à Sale tandis que le LOU jouera à Newcastle.

Les premiers des 5 poules seront qualifiés pour les quarts de finale de l'épreuve où les attendront trois rescapés de la H Cup, des deuxièmes de poules à fort potentiel. Le vainqueur de la compétition sera directement qualifié pour la prochaine édition de la Coupe d'Europe, ce qui doit motiver les fomrations hexagonales et notamment les mieux armées: Agen, Perpignan, et surtout Paris et Toulon qui entament les débats ce jeudi respectivement à Worcester et à Bourgoin, les intempéries ayant frappé la Côte d'Azur contraignant les Toulonnais à "déménager".

L'année du Stade Français ?

Finaliste l'an dernier de l'Amlin Cup, le Stade Français ne déborde pourtant pas d'ambition pour cette "petite" Coupe d'Europe. "L'Amlin est moins importante que le championnat", a déclaré le demi de mêlée Julien Dupuy, victime d'une élongation à la cuisse et forfait pour les deux premières rencontres. "La Coupe d'Europe, c'est la H Cup, pas la Amlin Cup", a dit le capitaine Sergio Parisse. "Mais cela reste une Coupe d'Europe et Paris n'en a jamais remporté. Gagner cette compétition serait historique pour le club". La faible adversité de la Poule 1 composée des Anglais de Worcester, promus et avant-derniers de la Premiership, des Italiens de Crociati et des Roumains de Bucarest, permet aux Parisiens d'envisager une qualification pour les quarts de finale. Paris est favori pour la première place et un quart de finale à domicile. 

La saison passée, le club entraîné par Michael Cheika avait profité d'un scenario identique pour jouer le quart et la demie à Charléty avant d'échouer de peu face aux Harlequins de Londres (19-18) en finale. "La phase de poule se résume souvent à une confrontation franco-anglaise. Sans mépriser les deux autres formations, cela va se jouer entre Worcester et nous. Il y a un match aller-retour. L'équipe qui gagnera les deux matches sera première de poule. Cela peut se jouer à un bonus défensif ou offensif", a ajouté Christophe Laussucq, l'adjoint de Cheika.