Nouvelle amende et "dernière chance" pour Kurtley Beale

Publié le , modifié le

Le trois-quarts polyvalent australien Kurtley Beale a reçu une nouvelle amende, cette fois pour avoir provoqué une altercation dans un avion avec une responsable des Wallabies, assortie d'un ultime avertissement de la part de sa Fédération (ARU). Le joueur a été condamné à 3.000 dollars australiens (2.000 euros) pour avoir été grossier et irrespectueux à l'égard de l'encadrement des Wallabies lors d'un vol qui emmenait la sélection australienne d'Afrique du sud en Argentine dans le cadre du Four Nations, en octobre.

Il avait eu à cette occasion une violente altercation avec une dirigeante de l'ARU, Di Patston, notamment au sujet d'une photo dégradante que "Beale a admis avoir envoyée le 9 juin 2014", selon l'ARU. Pour cette photo, Beale a été  condamné le 24 octobre à une amende de 31.000 euros. Depuis, Di Patston a démissionné et affirmé avoir été au bord du suicide. Cette série d'incidents a également provoqué la démission fracassante du sélectionneur Ewen McKenzie qui soutenait Patston, avec laquelle la rumeur lui prêtait une relation extra-conjugale.

Le président de l'ARU Bill Pulver a assuré vendredi que Beale (25 ans, 47 sélections) restait pour le moment éligible pour les Wallabies, même s'il a été écarté de la tournée de novembre en Europe. Il a toutefois laissé entendre qu'il s'agissait d'un ultime avertissement pour le joueur, en proie à des problèmes d'alcool et de discipline en général. "On lui a donné plusieurs chances et je suis certain que Kurtley va maintenant faire très attention à son comportement", a-t-il déclaré à la presse. Depuis 2007, Beale a été condamné au total à 94.500 dollars australiens d'amende (66.200 euros) pour cinq incidents distincts dont conduite en état d'ivresse, pugilat avec des coéquipiers des Melbourne Rebels ou encore pour avoir uriné devant une boîte de nuit.

AFP