Six Nations 2010 Galles France Nallet
Lionel Nallet à l'abordage face aux Gallois | AFP

Nallet: "Encore des efforts à faire"

Publié le , modifié le

Capitaine du Racing-Métro mais plus du XV de France, Lionel Nallet est conscient que le groupe tricolore a encore besoin de travailler pour parvenir à la fluidité des ténors mondiaux. Ce sera l'occasion samedi de se tester face aux Australiens qui "vont vouloir partir sur une bonne note". Et de constater: "On se dit qu'il ne manque pas grand-chose, et qu'on a encore des efforts à faire."

- Le cinq de devant de l'équipe de France a été reconduit pour affronter l'Australie...
- "C'est une bonne chose, ça permet d'avoir tout de suite des repères. Ca nous impose aussi d'être performant. C'est vrai qu'on a vu sur les derniers matches que les Australiens ont des difficultés sur les mêlées. Après, il ne faut pas trop qu'on parte en se disant qu'on va les bousculer. Sur les six ou sept derniers matches qu'ils ont faits, en mêlée, ils n'ont pas perdu un ballon. Certes, ils prennent des pénalités sur les mêlées adverses mais ce serait aussi intéressant de gêner leurs sorties de balles, et personne ne l'a fait jusqu'à maintenant."

- Quelles sont les caractéristiques de ces Wallabies ?
- "Quand on regarde sur le jeu arrêté, les relances, l'organisation, ils se replacent très vite, ils ont énormément de relances pour déstabiliser les défenses. Nous, on essaie de travailler là-dessus mais on n'a pas toujours le temps, on n'est pas assez ensemble."

- Le match contre l'Argentine laisse-t-il un sentiment de frustration ?
- "On a revu la vidéo. C'est vrai que parfois, si on avait pu mettre un temps de jeu de plus, il y avait des déséquilibres importants. On n'a pas réussi à conclure. Mais bon, quelque part, on se dit qu'il ne manque pas grand-chose et qu'on a encore des efforts à faire."

- Le bilan des deux premiers matches est quand même satisfaisant ?
- "Oui. On arrive à avancer. Si je prends le cas des avants, on continue à confirmer, à essayer d'imposer notre force aux équipes qu'on rencontre. Après, ce n'est pas évident. Quand on voit le jeu des Australiens qui est vraiment bien organisé, ils ont tout un tas de combinaisons pour redynamiser le jeu. Nous, on essaie de mettre ça en place mais on n'a pas forcément le temps qu'ils ont, eux, pour le faire."

- C'est le dernier match de la tournée australienne, leur match phare...
- "Ca tombe bien, c'est aussi le dernier match pour nous, donc un match phare également. Les Australiens, jusqu'à maintenant, ont fait une tournée un peu mitigée. C'est sûr qu'ils vont vouloir partir sur une bonne note."